Ouvrir le menu principal
Ne doit pas être confondu avec Arnaud Claude.
Claude Arnaud
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
(64 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Site web
Distinctions

Claude Arnaud est un écrivain, essayiste et biographe français né à Paris le 24 avril 1955.

Sommaire

BiographieModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2016)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Tout jeune, dans l'orbite idéologique de mai 1968 et, particulièrement, de l'activisme gauchiste du début des années 1970, Claude Arnaud s'implique dans le militantisme. Il travaille comme offsettiste dans une imprimerie militante et participe aux actions de Lutte ouvrière puis de groupements maoïstes.

De 1977 à 1983 il collabore à Cinématographe, mensuel dirigé par Jacques Fieschi, dont il est l'amant comme indiqué dans son roman autobiographique, Brèves saisons au paradis. Il suit des études de lettres à l’université de Vincennes et obtient un maîtrise sur Vautrin, héros balzacien. Il est reçu au concours des Institut de préparation aux enseignements de second degré (IPES).

ÉcritureModifier

En 1985, il écrit une pièce sur « les pouvoirs rédempteurs de l’amour », avec Bernard Minoret, Les Salons. En 1988, il publie une biographie de Chamfort.

Résidant à la villa Médicis, à Rome, en 1989 et 1990, il publie en 1994 son premier roman, Le Caméléon, qui obtient le prix Femina du premier roman. La même année, la bourse de la Villa Médicis Hors-les-Murs lui est attribuée pour des portraits de ville.

Son second roman, Le Jeu des quatre coins, sort en 1998. Après quatre ans de recherches, il publie en 2003 une biographie de Jean Cocteau. Ce livre donne lieu à quatre réimpressions.

Il reçoit en 2004 la bourse Cioran et le prix Femina de l’essai pour Qui dit je en nous ?, un essai sur le thème de l’identité. En avril 2008, sort Babel 1990 (Rome, Saint-Pétersbourg, New York).

En septembre 2010, il publie un roman inspiré par son parcours personnel, intitulé Qu'as-tu fait de tes frères ? qui est au coude à coude (6 voix contre 7) pour l'obtention du prix Femina avec La vie est brève et le désir sans fin de Patrick Lapeyre[1]. Ce livre obtient le prix Jean-Jacques-Rousseau 2011[2].

Claude Arnaud est membre du jury du prix de littérature André-Gide.

BibliographieModifier

OuvragesModifier

ÉditionModifier

RéférencesModifier

  1. Patrick Lapeyre remporte le prix Femina dans Le Monde du 2 novembre 2010.
  2. Grégoire Leménager, « Le prix Rousseau pour Claude Arnaud », sur http://bibliobs.nouvelobs.com, (consulté le 1er décembre 2011)

Lien externeModifier