Claude-Raphaël Duvivier

ingénieur français

Claude-Raphaël Duvivier, né à Charleville (Ardennes) en 1771 et mort à La Roche-sur-Yon, alors nommée Bourbon-Vendée, le , est un ingénieur des Ponts et Chaussées.

BiographieModifier

Claude Raphaël Duvivier fut un élève de l’École des ponts et chaussées. Il devint professeur de mathématiques, répétiteur à l'École polytechnique et savant ingénieur. En 1797 il fut chargé de diriger, sous les ordres de Louis-Charles Boistard, la construction du Grand-Pont de Nemours[1] et, de 1804 à 1808, il établit le pont de Bonpas sur la Durance, un pont en charpentes, de 45 travées pour 600 mètres de portée[2].

En 1809, il fut chargé des travaux du département de la Vendée. Il rédigea des plans pour le dessèchement des marais, la navigation et le redressement des rivières de ce département, et enfin donna le plan et dirigea presque tous les ouvrages et constructions de La Roche-sur-Yon.

Après la Restauration, il reçut la légion d'honneur

RéférencesModifier

  1. L'on peut lire, pour plus de précisions, ce qu'en dit Louis-Charles Boistard dans l’'Avertissement au Recueil d'expériences et d'observations faites sur différents travaux exécutés pour la construction du pont de Nemours, pour celle de l'arsenal et du port militaire d'Anvers, et pour la reconstruction du port de Flessingue ; dans lequel on a traité la théorie de l'équilibre des voutes, Paris : J.-S. Merlin, 1822 [1]
  2. Encyclopédie moderne ou Bibliothèque universelle de toutes les connaissances humaines, Paris : Duménil, 1842 (2e éd.), vol.18, p.348 [2]

Sources biographiquesModifier

  • Jacques-Alphonse Mahul, Annuaire nécrologique, ou Supplément annuel et continuation de toutes les biographies ou dictionnaires historiques, 2e année, 1821, Paris : Ponthieu, 1822, p.163-165 [3]
  • Eustache-Marie Courtin, Encyclopédie moderne; ou, Dictionnaire des hommes et des choses, des sciences, des lettres et des arts, Bruxelles : Th. Lejeune, 1832, 2e éd., vol.24, p.392 [4]
  • Letillois de Mézières, Biographie générale des Champenois célèbres, morts et vivants, Paris : Journal des peintres, 1836, p.54 [5]
  • Biographie universelle, ou Dictionnaire de tous les hommes qui se sont fait remarquer par leurs écrits, leurs actions, leurs talents, leurs vertus ou leurs crimes, Bruxelles : H. Ode, 1844, vol.6, p.371 [6]