Cinevillaggio

Cinevillaggio
Image associée au studio
Giudecca

Localisation Venise
Île Giudecca
Drapeau de l'Italie Italie
Coordonnées 45° 25′ 30″ nord, 12° 19′ 43″ est
Inauguration 1943
Fermeture avril 1945
Géolocalisation sur la carte : Venise
(Voir situation sur carte : Venise)
Cinevillaggio
Géolocalisation sur la carte : Italie
(Voir situation sur carte : Italie)
Cinevillaggio

Cinevillaggio (le village du cinéma) ou encore Cineisola (l'île du cinéma) est un complexe de studios cinématographiques italien fondé à l'automne 1943 et situé sur l'île Giudecca à Venise.

Les studios de Cinevillaggio ont surtout servi à la production de films d'inspiration fasciste.

HistoireModifier

Cinevillaggio est une alternative de Cinecitta après l'armistice de Cassibile, à partir de l'automne 1943, sur initiative du Ministero della Cultura Popolare de la République sociale italienne (RSI). Il était dirigé par Ferdinando Mezzasoma.

Cinevillagio fut confronté à la difficulté de recrutement car la plupart des réalisateurs et acteurs italiens ont préféré la clandestinité en attendant la fin du conflit et de la guerre civile qui s'ensuivit.

De l'automne 1943 à la dissolution de la République sociale italienne (printemps 1945), la production de la vingtaine de films se fit à Venise mais aussi à Turin et à Montecatini. D'autres films ne furent jamais terminés[1],[2].

Principaux acteurs ayant rejoint la structureModifier

Osvaldo Valenti, Luisa Ferida, Salvo Randone, Emma Gramatica, Doris Duranti, Roberto Villa

Principaux réalisateursModifier

Giorgio Ferroni, Francesco De Robertis, Piero Ballerini, Mario Baffico[1].

ProductionModifier

Filmographie incomplète[3],[4]:

BibliographieModifier

  • (it)Guido Aristarco, Il cinema fascista: il prima e il dopo, Dedalo, Bari, 1996.
  • (it)Gian Piero Brunetta, Guida alla storia del cinema italiano: 1905-2003, Einaudi, 2003.
  • (it)Roberto Chiti, Enrico Lancia, Roberto Poppi, I film: Tutti i film italiani dal 1930 al 1944, Gremese editore.
  • (it) Pino Farinotti, Il Farinotti 2009 : Dizionario di tutti i film, Newton Compton Editori, Rome, 2008. (ISBN 978-88-541-1250-6)
  • (it)Ernesto G. Laura, L'immagine bugiarda : Mass-media e spettacolo nella Repubblica di Salò, 1943-1945, Rome, ANCCI, 1986.
  • (it)Umberto Lenzi, Morte al cinevillaggio, Coniglio editore, 2008. (ISBN 978-88-6063-252-4)
  • (it)Lino Miccichè, Storia del cinema italiano: 1954, Edizioni di Bianco & nero, 2004.
  • (it)Franco Montini, Enzo Natta, Una poltrona per due. Cinecittà tra pubblico e privato, Effatà editrice, Turin, 2007. (ISBN 978-88-7402-273-1)
  • (it)Sergio Raffaelli, Cinema, film, regia: saggi per una storia linguistica del cinema italiano, Bulzoni, 1978.

Notes et référencesModifier

  1. a et b (it) Il cinema della Repubblica Sociale Italiana di Alberto Rosselli] site Tutto Storia
  2. Lamberto Antonelli, dans l'article de Stampa Sera, écrit que des 28 films, 17 à Venise, 7 à Turin et 4 autres dans d'autres localités du Nord de l'Italie.
  3. Pino Farinotti, Il Farinotti 2009 : Dizionario di tutti i film, Rome, Newton Compton Editori, 2008. (ISBN 978-88-541-1250-6).
  4. I grandi dizionari del cinema on line site Mymovies.it

Voir aussiModifier

Source de traductionModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier