Chroniques de Hainaut

manuscrit enluminé (en trois volumes), retrace l'histoire du Comté de Hainaut jusqu'à la fin du xive siècle, par Jean Wauquelin, une traduction simplifiée mais richement illustrée pour la cour de Philippe le Bon (1446-1450)

Les Chroniques de Hainaut est un manuscrit enluminé en trois volumes qui retrace l'histoire du Comté de Hainaut jusqu'à la fin du XIVe siècle. Rédigées par Jacques de Guise, elles ont été traduites du latin par Jean Wauquelin, fol. 1. Mons et Bruxelles, 1447-1448. Conservé à Bruxelles, Bibliothèque royale de Belgique, Manuscrits, MS.9242.

Les Chroniques de HainautModifier

Il s'agit de la traduction en français, réalisée vers 1446-1450 par Jean Wauquelin des Annales historiae illustrium principum Hannoniæ, récit en latin écrit par Jacques de Guise vers 1390-1396, divisé en trois volumes.

Richement enluminé, le manuscrit, conservé à Bruxelles (Bibliothèque royale de Belgique), est conçu pour le duc de Bourgogne Philippe le Bon. Seul le premier volume a été réalisé du vivant de Wauquelin[1]. D'autre part, les deux autres volumes sont restés à l'état de brouillon destiné à être mis en forme[2].

Le manuscrit a été publié par Galliot du Pré à Paris en 1532.

La miniature de Rogier Van der WeydenModifier

 
Rogier van der Weyden
Miniature de présentation dans les Chroniques de Hainaut.

Le frontispice du premier volume représente la Présentation des Chroniques de Hainaut à Philippe le Bon par Jean Wauquelin. Cette miniature de Rogier Van der Weyden est datée de 1447[3]. Jean Wauquelin, agenouillé devant Philippe le Bon, lui présente son ouvrage. Alors âgé de treize ou quatorze ans, Charles le Téméraire se tient à côté de son père. Sur la gauche, le personnage en bleu est le chancelier de Bourgogne Nicolas Rolin[4], celui en rouge est Jean Chevrot, évêque de Tournai[5]. Le groupe se trouvant à droite de la composition rassemble huit chevaliers de la Toison d'or, ordre fondé par Philippe le Bon en 1430.

Dix autres miniatures du manuscrit (f.75, 175v, 267, 274v, 277, 281, 284v, 286v, 291) sont attribuées au Maître de l'Alexandre de Wauquelin[6].

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • (fr) L. Campbell et J. Van der Stock (éd.), Rogier Van der Weyden. 1400-1464. Maître des Passions, catalogue d'exposition, M Louvain, - , Leuven : Davidsfonds, 2009, cat. no 9, pp. 280-283.
  • (en) L. Campbell, « Rogier van der Weyden and Manuscript Illumination », dans : E. Morrison et T. Kren (éds.), Flemish Manuscript Painting in Context. Recent Research, Los Angeles, The J. Paul Getty Museum, 2006, p. 87–102.
  • (fr) Ch. van den Bergen-Pantens et al., Les Chroniques de Hainaut ou les ambitions d’un prince bourguignon, exposition, Bruxelles, Bibliothèque royale Albert Ier,  : légendes des pièces exposées, KBR, ms. 9242, Bruxelles, Bibliothèque royale Albert Ier, Brepols, 2000, 450 p. (ISBN 978-2-503-50924-2).
  • (fr) D. De Vos, Rogier van der Weyden. L’œuvre complet, Paris, Hazan, 1999.
  • (fr) Raynaud Christiane. Miracles, prodiges et merveilles dans « Les Chroniques de Hainaut». In: Actes des congrès de la Société des historiens médiévistes de l'enseignement supérieur public, 25e congrès, Orléans, 1994. Miracles, prodiges et merveilles au Moyen Age.

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. Léon M. J. Delaissé, « Les Chroniques de Hainaut et l'atelier de Jean Wauquelin à Mons dans l'histoire de la miniature flamande », in: le Bulletin des Musées royaux des beaux-arts, no 4, 1955p. 21-56
  2. Ivor Arnold, "Notice sur un manuscrit de la traduction des Annales de Hainaut"... dans Romania, LX, p. 382
  3. A. De Schryver, « Pour une meilleure orientation des recherches à propos du Maître de Girart de Roussillion », in Rogier van der Weyden en zijn tijd, Bruxelles, 1974.
  4. Nicolas Rolin apparaît également dans La Vierge du chancelier Rolin peint par Jan van Eyck et aujourd'hui au Louvre.
  5. Jean Chevrot commandera à Van der Weyden le Retable des Sept Sacrements aujourd'hui conservé au Musée des beaux-arts d'Anvers.
  6. Bernard Bousmanne et Thierry Delcourt (dir.), Miniatures flamandes, Bibliothèque nationale de France/Bibliothèque royale de Belgique, , 464 p. (ISBN 9782717724998), p. 178-181 (notice de Pascal Schandel)