Chat de ferme

chat vivant en extérieur dans des conditions semi-férales, sur des propriétés agricoles

Un chat de ferme, parfois appelé chat de grange, est un chat domestique généralement issu de plusieurs races, à l'état sauvage ou semi-sauvage, qui vit principalement en extérieur sur des propriétés agricoles et s'installe dans les dépendances. Ces chats se nourrissent d'espèces indésirables comme des rongeurs et d'autres petits animaux qui vivent autour des champs cultivés.

Chat haret de ferme

Une hypothèse veut que la domestication du chat ait pour origine l'utilisation des chats de ferme pour protéger les récoltes contre les rongeurs.

Les chats de ferme sont encore largement présents grâce à leur efficacité pour contrôler les populations d'espèces indésirables dans les exploitations agricoles, les ranchs, les serres et même les plantations de drogues[1],[2],[3],[4]. Les chats de ferme chassent les rongeurs installés sur place et leurs phéromones dissuadent les autres de venir[5],[6].

RéférencesModifier

  1. (en) Mark Lambert, Control of Norway Rats in the Agricultural Environment: Alternatives To Rodenticide Use, University of Leicester, , 85–103 p., Thèse de doctorat (lire en ligne)
  2. David E. Davis, « The Use of Food as a Buffer in a Predator-Prey System », Journal of Mammalogy, vol. 38, no 4,‎ , p. 466–472 (ISSN 0022-2372, DOI 10.2307/1376399, JSTOR 1376399)
  3. Wodzicki K, « Prospects for biological control of rodent populations. », Bull World Health Organ, vol. 48, no 4,‎ , p. 461–7 (PMID 4587482, PMCID 2481104)
  4. Alexis Myers, « Feral cats weapon of choice for some residents facing influx of rats »
  5. (en) « Got rats? These homeless cats are for hire. », sur The Washington Post (consulté le )
  6. (en) Leigh Krietsch BoernerMay. 13, 2010 et 11:50 Am, « The Scent That Makes Mice Run Scared », sur Science | AAAS, (consulté le )