Charles Wildt

peintre belge

Charles Petrus Wildt (Ostende, - Ostende, ) était un peintre figuratif belge.

Charles Wildt
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

BiographieModifier

Il était le fils de Carolus Wildt et de Josephina Francisca Philips. Il a épousé Ludovica Maria Louwagie en 1873.

Il a commencé comme serviteur de peintre à Ostende et est devenu un peintre local de scènes folkloriques qu'il a représentées de manière naïve[1]. Son œuvre comprend des marines, des portraits de navires, des scènes de pêche, des paysages de dunes, des scènes avec vue sur le vieil Ostende, des scènes de foire et des intérieurs folkloriques.

La révolte des pêcheurs d'Ostende des 22 et 23 août 1887, réprimée par la Garde civique et faisant deux morts, a donné lieu à un tableau de Charles Wildt. Il s'est probablement basé sur une illustration publiée dans Le Globe illustré[2]. Cette représentation d'un drame populaire a eu du succès auprès de la population d'Ostende et il a dû en faire plusieurs répliques, qu'il a ensuite vendues pour une petite somme et une bouteille de gin. Les mêmes événements tragiques ont incité James Ensor à peindre sa toile De Staking (1888) (Musée royal des Beaux-Arts d'Anvers) et en 1892 de Les Gendarmes (Musée d'Art à la mer, Ostende), à chaque fois un réquisitoire cinglant contre l'oppression des gens du peuple[3].

Plusieurs œuvres de Charles Wildt sont conservées dans différents musées en Belgique, dont le Musée d'Art à la mer à Ostende. Il s'agit notamment d'une gigantesque toile Blankenberge avec deux représentations distinctes qui a été découpée en deux toiles séparées.

En mars 1982, une exposition des œuvres de Charles Wildt a eu lieu au musée d'histoire locale d'Ostende[4].

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • Norbert Hostyn, « Charles Wildt », dans Biekorf, 1987, p. 146 et ss.
  • Norbert Hostyn, « Charles Wildt, un peintre populaire d'Ostende », Biekorf, LXXXVII, 1987, 2, pp. 146-149
  • Norbert Hostyn, « Charles Wildt », Tijdschrift De Plate, XI, 1982, pp. 61, 103
  • Lexique des artistes visuels de Flandre occidentale, 5, Bruges, 1996.
  • P. PIron, De Belgische beeldende kunstenaars uit de 19de en 20ste eeuw, Art in Belgium, 1999 (ISBN 90-76676-01-1).
  • W. & G. Pas, Biografisch lexicon plastische kunst in België, (Anvers), 2000.

Liens externesModifier