Ouvrir le menu principal

Charles Mercier

homme politique français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mercier.
Charles Mercier
Fonction
Maire de Pornichet (d)
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Charles Mercier, né en 1856 et mort en 1932, est un homme politique et une figure marquante de la commune de Pornichet, dans le département français de la Loire-Atlantique. Premier maire de la commune à l'indépendance de celle-ci, survenue en 1900, il a contribué à son développement comme station balnéaire.

BiographieModifier

Charles Mercier est un avocat parisien né en 1856, dans une famille de chirurgiens réputés[1]. Il s'installe à Pornichet en 1880, y achète des terres et, à la tête de la Société civile immobilière de Pornichet[2], il crée en 1886 le lotissement Sainte-Marguerite[1].

Adjoint spécial à la mairie de Saint-Nazaire — dont dépendent alors les quartiers de Sainte-Marguerite et de Saint-Sébastien — il devient le premier maire de Pornichet à sa création en 1900[N 1]. Durant ses mandats, il développe la localité, assainissant les marais salants, la dotant des bâtiments publics (école, hôtel de ville, poste) et équipements (gaz, voirie) principaux[1].

Il démissionne pour raisons de santé de son poste de maire en 1908, tout en demeurant conseiller municipal jusqu'en 1918[1]. Il meurt en 1932[1].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Pornichet est érigée en commune le par séparation de terres de Saint-Nazaire et d'Escoublac-La Baule. Le premier conseil municipal est constitué le [3].

RéférencesModifier

  1. a b c d et e Manuella Le Bohec, « Qui était Charles Mercier ? », sur pornichet-patrimoine.com, (consulté le 26 juin 2018).
  2. Delpire 2011, p. 14.
  3. Manuella Le Bohec, « Comment est née Pornichet ? », sur pornichet-patrimoine.com, (consulté le 26 juin 2018).

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Laurent Delpire, « urbanisme et architecture balnéaire : histoire d'un phénomène de société, l'exemple du Pays de Guérande », Les cahiers du pays de Guérande, Guérande, Société des Amis de Guérande, no 52,‎ , p. 2 à 31 (ISSN 0765-3565, notice BnF no FRBNF34394665).

Liens externesModifier