Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Laisné.

Charles Laisné est un architecte français du XIXe siècle, né en Études à Fontenay-aux-Roses le 3 janvier 1819 au 127, Grande Rue[1] et mort à Fontenay-aux-Roses en 1891.

BiographieModifier

Élève de l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris (promotion 1836) dans les ateliers des architectes Jean-Jacques-Marie Huvé et Louis Lenormand. Second grand prix de Rome (1844). Chevalier de la Légion d'honneur (1864). Architecte attaché à la commission des monuments historiques, architecte diocésain (Tarbes, Cahors, Sens, Gap, Auch).

On lui doit notamment le lycée Janson-de-Sailly, la Cour de cassation ou la cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Arnoux de Gap.

Il participa à la construction de la basilique du Sacré-Cœur où il remplaça Honoré Daumet qui lui-même avait succédé à Paul Abadie après sa mort et collabora avec Viollet-le-Duc pour les restaurations de la cathédrale Saint-Just-et-Saint-Pasteur de Narbonne et de la cathédrale Saint-Nazaire de Béziers[2].

Charles Laisné, collabora avec Joseph Poelaert lorsque celui-ci termina son projet de Palais de Justice à Paris.

Notes et référencesModifier

  1. Acte d'état-civil
  2. Archives Municipales de Béziers, documents de 1857, cote 2 M 1

Liens externesModifier