Ouvrir le menu principal

Charles Kunstler

critique d'art français
Charles Kunstler
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Archives conservées par

Charles Kunstler, né le à Pissos et mort le (à 90 ans) dans le 14e arrondissement de Paris, est un historien, homme d’affaires, et mécène français.

BiographieModifier

Charles Gentes[1] est le fils de Marguerite Gentes et de Ignace Kunstler, professeur de mathématiques.

Il est le président du Syndicat de la Presse artistique française de 1949 à 1957 et est élu à l'Académie des beaux-arts le 16 juin 1954[2].

Il est un temps marié à Monique Suzanne Bertelier (entre 1957 et 1961).

ŒuvresModifier

  • Les amours de François Villon, Paris, la Nouvelle Société d'édition, 1934.
  • Gauguin, peintre maudit, Paris, Impr. française de l'édition, libr. Floury, 1934.
  • La Fontaine aux trois miracles et deux autres contes, Bordeaux, éditions Delmas, 1935.
  • Watteau l'enchanteur, Paris, Floury, 1936.
  • La vie privée de Marie-Antoinette, Paris, Hachette, 1938.
  • La vie privée de l'impératrice Joséphine, Paris, Hachette, 1939.
  • Fersen et son secret, Paris, Hachette, 1947.
  • Mondzain, Paris, Éditions Montbrun, 1948.
  • La vie quotidienne sous Louis XVI, Paris, Hachette, 1950.
  • Paris souterrain, Paris, Flammarion, 1953.
  • La vie quotidienne sous Louis XV, Paris, Hachette, 1953.
  • Rois, empereurs et présidents de la France, Paris, Hachette, 1960.
  • La vie quotidienne sous la Régence, Paris, Hachette, 1960.
  • Fersen et Marie-Antoinette, Paris, Hachette, 1961.
  • Elvire ou le Songe de Don Juan, pièce en 3 actes, Limoges, Rougerie, 1966.

Notes et référencesModifier

  1. Charles prend le nom Kunstler lors du mariage de ses parents, le 24 septembre 1889 à Bordeaux.
  2. Notice BNF

AnnexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :