Ouvrir le menu principal

Charles Elachi

ingénieur libano-américain
Charles Elachi
Description de l'image Charles_Elachi_in_2014.jpg.
Naissance (72 ans)
Rayak (Liban)
Nationalité Libanais et américain
Domaines Sciences spatiales et ingénierie électrique
Formation Doctorat CalTech en génie électrique
Renommé pour Directeur du JPL de 2001 à 2016

Charles Elachi né le à Rayak au Liban est un ingénieur libano-américain dans le domaine électrique et un scientifique dans le domaine spatial. Il a effectué toute sa carrière au centre Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA d'abord en tant que responsable scientifique de nombreuses missions spatiales de télédétection et d'exploration du système solaire puis en tant que directeur du centre JPL de 2001 à 2016.

FormationModifier

Charles Elachi est né au Liban. Il fait ses études supérieures à l'Institut polytechnique de Grenoble (promotion 1968) où il s'intéresse plus particulièrement aux ondes électromagnétiques, aux radars et aux antennes. Il effectue sa thèse de doctorat en génie électrique à l'Institut de technologie de Californie (États-Unis) puis se fait embaucher par le centre Jet Propulsion Laboratory (JPL) établissement de la NASA détenu en partie par l'université et dont la vocation première est le développement de missions d'exploration du système solaire[1].

Responsable scientifique de missionsModifier

Au JPL il poursuit des recherches sur la télédétection planétaire. Il occupe de nombreuses fonctions, notamment comme responsable scientifique (Principal Investigator) sur des missions spatiales. Il est ainsi responsable de l'instrument Shuttle Imaging Radar (SIR), un radar embarqué à trois reprises (1981, 1984, 1994) à bord de la navette spatiale américaine à des fins de télédétection, co-responsable scientifique du radar de la sonde spatiale Magellan lancée vers Vénus, responsable de l'équipe chargée du développement du radar de la mission Cassini utilisé pour étudier le satellite de Saturne Titan et co-responsable de l'instrument Comet Nucleus Sounder Experiment de la mission Rosetta. De 1982 à 2000 il enseigne la physique de la télédétection spatiale au CalTech. Il est l'auteur de 230 articles scientifiques dans le domaine de l'exploration spatiale et planétaire, de la télédétection, de la théorie de l'électromagnétisme, de l'optique et détient plusieurs brevets dans ces domaines[1].

Responsable du centre JPLModifier

En janvier 2001, Charles Elachi est nommé responsable du centre JPL et vice-président de CalTech. Il quitte cette fonction en 2016[1].

RéférencesModifier

  1. a b et c (en) « Bio Charles Elachi », Jet Propulsion Laboratory (consulté le 7 septembre 2018)

Voir aussiModifier