Charles Burton (universitaire)

universitaire canadien
Charles Burton
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
UniversitaireVoir et modifier les données sur Wikidata

Charles Burton, (né à Ottawa[1] en 1955) est associate professor[2],[3] de science politique à l'université Brock à Saint Catharines (Ontario) au Canada, spécialiste de la Chine et de la Corée du Nord[4].

En 1987, il obtient son doctorat de l'université de Toronto après ses études à l'université de Cambridge (études orientales) et de Fudan. Il est Izaak Walton Killam Memorial Post-Doctoral Scholar de 1986 à 1988[5].

De 1991 à 1993, et de 1998 à 2000, il est conseiller à l'ambassade du Canada en Chine[5].

Il a visité la Chine de novembre à pour y représenter l'université Brock lors de la cérémonie du 50e anniversaire de l'université Minjiang. Il a présenté une lettre et un cadeau du président de Brock, le professeur Lightstone au président du Minjiang, le professeur Yang Bin. Il a également présenté une lettre d'invitation au vice-président du Minjiang, Zhao Linbin. Dans le cadre de son voyage, il a prononcé un discours à l'université normale de Hebei à Shijiazhuang[6].

Il a donné une conférence sur l'approche de la Chine sur le développement et l'intendance environnementale au Tibet lors de la sixième Convention internationale des parlementaires sur le Tibet à Ottawa en . A cette occasion, il fut reçu en audience par le dalaï-lama[7].

Publications modifier

Références modifier

  1. Charles Burton, Political and Social Change in China Since 1978, p.210 : « Charles Burton was born in Ottawa »
  2. Charles Burton, p. 10
  3. Fiche de Charles Burton à l'université Brock.
  4. Guoguang Wu, Helen Lansdowne, Zhao Ziyang and China's Political Future, p. 7
  5. a et b Vivienne Poy, Huhua Cao, The China Challenge: Sino-Canadian Relations in the 21st Century , p. 284
  6. Visit by Charles Burton to Minjiang University, China - November- December 2008
  7. Prof speaks at international convention on Tibet, 30 avril 2012