Championnat de Tunisie masculin de handball 1969-1970

compétition de handball
Division nationale 1969-1970
Généralités
Sport HandballVoir et modifier les données sur Wikidata
Édition 15e
Participants 12

Palmarès
Promu(s) en début de saison Club olympique des transports
Vainqueur Club africain
Relégué(s) Club olympique des transports et Jendouba Sports

Navigation

La saison 1969-1970 du championnat de Tunisie masculin de handball est la quinzième édition de la compétition.

Le Club africain et l'Espérance sportive de Tunis (EST) se partagent à nouveau les trophées. Le premier remporte le championnat de Tunisie et la seconde la coupe de Tunisie. Les deux équipes se renouvellent progressivement : Brahim Riahi d'un côté, Moncef Hajjar et Chedly Chamekh de l'autre raccrochent, mais l'EST, avec une coupe juniors, semble avoir mieux préparé la relève.

Le promu, le Club olympique des transports, et Jendouba Sports qui, malgré l'apport d'Abdelwahab Adhar n'a pas confirmé ses saisons précédentes, quittent la division nationale. La surprise du championnat vient de la Zitouna Sports, que les jeunes Kamel et Mohamed Dachraoui, Tarek Gsouri et l'ancien Gafsien Mohamed Salah Karaouali propulsent en seconde position, et du Sporting Club de Moknine qui, grâce entre autres au meilleur buteur du championnat, Mohamed Yaâcoub, s'approprie la quatrième place devant des équipes habituées aux places d'honneur et obtient également le titre chez les juniors.

Clubs participants modifier

Compétition modifier

Classement modifier

Le barème de points servant à établir le classement se décompose ainsi :

  • Victoire : 3 points
  • Match nul : 2 points
  • Défaite : 1 point
  • Forfait : 0 point
Classement Équipe Points Matchs Victoires Nuls Défaites
1 Club africain 63 22 20 1 1
2 Zitouna Sports 55 22 16 1 5
3 Espérance sportive de Tunis (T, C) 54 22 16 1 5 (1F)
4 Sporting Club de Moknine (P) 48 22 13 0 9
5 Club sportif de Hammam Lif 44 22 10 2 10
6 Stade nabeulien 43 22 9 3 10
7 Association sportive des PTT 42 22 8 4 10
8 Club athlétique bizertin 38 22 7 2 13
8 Avenir sportif de La Marsa 38 22 7 2 13
10 Étoile sportive du Sahel 37 22 5 5 12
11 Club olympique des transports (P) 36 22 6 2 14
12 Jendouba Sports 29 22 3 1 18


(T) Tenant du titre
(C) Vainqueur de la coupe de Tunisie
(P) Club promu de deuxième division


Meilleurs buteurs modifier

Le classement des meilleurs buteurs est établi par le journal El Amal et donne les résultats suivants :

  • Mohamed Yaâcoub (SCM) : 101 buts
  • Amor Sghaier (COT) : 92 buts
  • Kamel Dachraoui (ZS) : 86 buts
  • Fawzi Sbabti (ASM) : 84 buts
  • Néjib Abed (ESS) : 75 buts
  • Youssef Ben Romdhan (CAB) : 72 buts
  • Faouzi Belhaj (SN) et Mohamed Ben Salah (ESS) : 64 buts
  • Mounir Jelili (EST) : 62 buts
  • Moncef Berrehouma (CSHL) : 61 buts
  • Aleya Hamrouni (CA) : 60 buts

Le plus grand nombre de buts en un seul match est atteint par Fawzi Sbabti qui marque 15 buts lors du match ASM-ZS (20-18).

Deuxième division modifier

Le championnat de division 2 est organisé en une poule unique de quatorze clubs. Les deux premiers, Al-Hilal entraînée par Hédi Malek et l'Association sportive de handball de l'Ariana dont l'entraîneur est Béchir Chouikha, accèdent en division nationale.

Poule Nord modifier

Classement Équipe Points
1 Al-Hilal 63
2 Association sportive de handball de l'Ariana 60
3 El Menzah Sport 59
4 Widad Montfleury Diffusion[1] 58
5 Club sportif sfaxien 51
5 Club sportif des cheminots 51
7 Stade tunisien 46
7 Ezzahra Sports 46
9 Union sportive des transports de Sfax 41
10 Association sportive d'Hammamet 40
11 Union sportive monastirienne 34
12 El Makarem de Mahdia 37
13 En-Nahdha sportive de Sfax 27
14 Jeunesse sportive omranienne FG

Troisième division modifier

39 équipes évoluent en troisième division. Le champion du Centre, la Jeunesse sportive kairouanaise, et le champion du Nord, l'Association sportive militaire de Tunis, réussissent à monter en seconde division.

Champion modifier

  • Club africain
    • Entraîneur : Brahim Riahi
    • Effectif[2] : Moncef Oueslati, Ferid Ben Aissa (1 but), Zarraâ et Bâayou (GB), Aleya Hamrouni (60 b), Sadok Baccouche (49 b), Hamadi Khalladi (49 b), Moncef Yacoudi (32 b), Abdellatif Abaïed (30 b), Abdelaziz Zaïbi (30 b), Abdelhafidh Abdou (26 b), Hammouda Ben Ammar (24), Moncef Douiri (24), Taoufik Jemaïel (24 b), Omrane Ben Moussa (5 b), Guy Taïeb (4 b), Mohamed Ben Chaâban (4 b), Habib Zallouz

Annexes modifier

Bibliographie modifier

  • Mahmoud Ellafi [sous la dir. de], Almanach du sport. 1956-1973, éd. Le Sport, Tunis, 1974

Références modifier

  1. Le Widad athlétique de Montfleury a changé de nom après son parrainage par la Société tunisienne de diffusion.
  2. Certains prénoms ne sont pas indiqués.

Voir aussi modifier