Chaîne J

gène de l'espèce Homo sapiens

La chaîne J est un peptide de 137 acide-aminés[1] (riche en cystéine) liant les anticorps d'isotypes IgM ou IgA sécrétés[2]. Elle établit le lien entre deux anticorps d'un même isotype.

Elle est codée par le gène IGJ[3],[4],[5].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Hiroshi Kiyono, Jaw Kunisawa, Jerry McGhee et Jiri Mestecky, Fundamental Immunology, Philadelphia, PA, Lippincott Williams & Wilkins, , 6th éd., 1603 p. (ISBN 978-0-7817-6519-0 et 0-7817-6519-6, lire en ligne), « Chapter 31: The Mucosal Immune System »
  2. (en) Levinson, Medical Microbiology and Immunology, McGrawHill, 11e éd., 405–6 p.
  3. (en) Max EE, McBride OW, Morton CC, Robinson MA, « Human J chain gene: chromosomal localization and associated restriction fragment length polymorphisms », Proc Natl Acad Sci U S A, vol. 83, no 15,‎ , p. 5592–6 (PMID 3016707, PMCID 386334, DOI 10.1073/pnas.83.15.5592)
  4. (en) Max EE, Korsmeyer SJ, « Human J chain gene. Structure and expression in B lymphoid cells », J Exp Med, vol. 161, no 4,‎ , p. 832–49 (PMID 2984306, PMCID 2189063, DOI 10.1084/jem.161.4.832)
  5. (en) « Entrez Gene: IGJ immunoglobulin J polypeptide, linker protein for immunoglobulin alpha and mu polypeptides »