Ouvrir le menu principal

Château de Clos-Vougeot

cultivar de rosier hybride de thé

'Château de Clos-Vougeot'
Image illustrative de l’article Château de Clos-Vougeot
Illustration de 'Château de Clos-Vougeot' dans Die Rosen-Zeitung (1910).

Type Hybride de thé
Obtenteur Pernet-Ducher
Pays France
Année 1908

'Château de Clos-Vougeot' est un cultivar de rosier hybride de thé obtenu par le rosiériste lyonnais Joseph Pernet-Ducher en 1908. Il est issu de ['Madame Eugène Verdier' x 'Eugène Fürst'] x ['Souvenir de Wooton' x 'François Copée'][1]. Il doit son nom au château du Clos de Vougeot.

Sommaire

DescriptionModifier

Il s'agit d'un arbuste très vigoureux de 100 cm qui est inerme et qui présente un feuillage vert foncé peu abondant. Ses fleurs parfumées de couleur rouge foncé aux nuances grenat sont grandes et doubles (17-25 pétales)[2] de forme globuleuse[3]. Elles ont la particularité de ne pas être « brûlées » par l'ardeur du soleil[4] et de conserver donc leur belle couleur grenat foncé. La floraison est remontante[5].

Sa zone de rusticité est de 6b à 9b ; il s'agit donc d'un cultivar résistant aux hivers froids.

On peut l'admirer à la roseraie du Val-de-Marne de L'Haÿ-les-Roses.

DescendanceModifier

'Château de Clos-Vougeot' a donné une mutation du nom de 'Château de Clos-Vougeot climbing' d'environ 300 cm qui est reconnue comme une variété grimpante très vigoureuse, découverte en 1920 par le rosiériste anglais Henry Morse[6]. Cette variété est plus présente aujourd'hui que la forme arbustive[7].

Par croisement avec 'Frau Karl Druschki', 'Château de Clos-Vougeot' a donné naissance à 'Madame Grégoire Staechelin' (Dot, 1927).

Notes et référencesModifier

  1. François Joyaux, op. cit.
  2. (en) 'Château de Clos-Vougeot' sur le site HelpMeFind.
  3. 'Château de Clos-Vougeot' dans le catalogue de David Austin.
  4. (de) Paul Lambert, Die Rosen-Zeitung, 1909.
  5. François Joyaux, op. cit.
  6. 'Château de Clos-Vougeot grimpant' dans le catalogue Roses Loubert.
  7. 'Château de Clos-Vougeot grimpant' dans le catalogue Roseraie Ducher.

BibliographieModifier

  • François Joyaux, Nouvelle Encyclopédie des roses anciennes, Ulmer, 2005, page 240