Cercle de Leibl

Le Cercle de Leibl (Leibl-Kreis) désigne un groupe d'artistes allemands rassemblé autour de Wilhelm Leibl à Munich dans les années 1871-1873.

Wilhelm Leibl : Les Trois Femmes dans l'église (1881), Kunsthalle de Hambourg.

Il s'agit d'un cercle d'amis, sans véritable relation de maître à élève, mais avec un style mélangeant des éléments de la peinture hollandaise du XVIIe siècle et provenant de la peinture française contemporaine. En particulier, Wilhelm Leibl était surtout influencé par le réalisme de Gustave Courbet qui fit un important séjour à Munich dans les années 1868-1869[1],[2].

Le cercle adopte une technique purement pictural et produit principalement des portraits, des paysages et des natures mortes.

Membres du groupeModifier

Membres du Cercle de Leibl :

Notes et référencesModifier

  1. (en) Robin Lenman, Artists and Society in Germany, 1850-1914, Manchester, Manchester University Press, 1997, p. 111extrait en ligne.
  2. « Lettre de Courbet à Jules Castagnary, Interlaken, 20 novembre 1869 », in: P. Ten-Doesschatte Chu, Correspondance de Courbet, Flammarion, 1996, p. 315, note 8.
  3. (de) Willi Dürrnagel, « Wilhelm Leibl », in: Würzburger Anzeiger, septembre 2012, pp. 1-3.

BibliographieModifier

  • Michael Petzet (de) (Hrsg.): Wilhelm Leibl und sein Kreis, Prestel, Munich, 1974
  • Eberhard Ruhmer: Der Leibl-Kreis und die Reine Malerei, Rosenheim, 1984
  • Klaus J. Schönmetzler (Hrsg.): Wilhelm Leibl und seine Malerfreunde, Rosenheimer Verlagshaus, Rosenheim, 2001, (ISBN 3-475-52780-4)