Ouvrir le menu principal

Catherine Bellier

première maîtresse de Louis XIV
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bellier.
Catherine Bellier
Hotel de Beauvais Mascaron 4.jpg
Un des mascarons de la cour d'honneur de l'hôtel de Beauvais, il serait le portrait de Catherine Bellier
Biographie
Naissance
Décès
Activité

Catherine-Henriette Bellier dite « Cateau-la-Borgnesse » (1614 - à Arrou, aujourd'hui en Eure-et-Loir), baronne de Beauvais, fut la première maîtresse du roi de France Louis XIV.

BiographieModifier

Famille et milieuModifier

Elle est la fille de Martin Bellier, commerçant. Elle entre à la cour et devient femme de chambre et confidente de la reine Anne d'Autriche et épouse Pierre Beauvais en 1634 à Saint-Germain-en Laye. Elle se fait édifier à Paris le célèbre hôtel de Beauvais, dans le quartier du Marais, au no 68 de l'actuelle rue François-Miron, anciennement rue Saint-Antoine.

On ne connaît pas de portraits peints ou gravés de Catherine Bellier, Saint-Simon[1] la décrit ainsi : « créature de beaucoup d'esprit, d'une grande intrigue, fort audacieuse, qui eut le grappin sur la reine-mère, et qui était plus que galante… On lui attribue la première d'avoir déniaisé le roi à son profit[2] ».

Éducatrice sexuelle de Louis XIVModifier

Bien que laide et peut-être même borgne (on la surnommait « Cateau-la-Borgnesse »[3]), elle aura de nombreux amants dont l'archevêque de Sens (lequel ?).

Elle rencontre le jeune Louis XIV dans les couloirs du Louvre alors qu'elle est âgée d'une quarantaine d'années et entretient avec ce dernier une courte liaison. En fait, elle a été désignée par la reine-mère Anne d'Autriche pour dépuceler le jeune roi âgé d'une quinzaine d'années[4],[5], et reçoit un château ainsi qu'une pension de 2 000 livres en récompense de ses services rendus entre les 14 et 16 ans du jeune roi. Son mari reçoit alors le titre de baron.

À la mort de son époux en 1674, elle se retrouve submergée de dettes et son âge avancé la contraint à s'éloigner de la vie de cour.

Notes et référencesModifier

  1. Mémoires ch. 7 tome 1 p. 69.
  2. Cité dans la notice de présentation de l'hôtel de Beauvais édité par l'Association pour la sauvegarde et la mise en valeur du Paris historique.
  3. « Louis XIV : le roi qui aimait les femmes », sur FIGARO,
  4. « 26 août 1660. Louis XIV défile sous l'œil de la vieille borgne qui l'a dépucelé quand il avait 16 ans », lepoint.fr, 26 août 2012.
  5. Michel de DECKER, Louis XIV, le bon plaisir du roi, Place des éditeurs, (ISBN 9782714448446, lire en ligne).

BibliographieModifier

  • Oliver Mallick: « Le principal passage pour aller à la ville de Dom Anna » : Mme de Beauvais et la charge de première femme de chambre de la reine (1646-1666), dans Caroline zum Kolk, Kathleen Wilson-Chevalier (dir.), Femmes à la cour de France. Charges et fonctions (XVe-XIXe siècle), Villeneuve d’Ascq, Septentrion, 2018, p. 107-125.

Voir aussiModifier