Catherine-Nicole Le Maure

chanteuse française

Catherine-Nicole Le Maure (ou Lemaure) est une des plus célèbres cantatrices françaises du XVIIIe siècle, née à Paris le , morte à Paris le .

Catherine-Nicole Lemaure
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Période d'activité
Autres informations
Tessiture

BiographieModifier

Catherine-Nicole Lemaure est née le à Paris[1]. Elle entre dans les chœurs de l’Académie royale de musique en 1719[2]. Elle débute à l'opéra en 1721 dans le rôle d'Astrée du Phaéton de Jean-Baptiste Lully[3]. Cette période est marquée par sa rivalité avec Marie Pélissier, attisée par le public qui se partage entre les deux cantatrices. Elle assume par la suite le rôle de Céphise dans L'Europe galante, triomphe dans Jephté de Montéclair ou dans Pyrame et Thisbé de Rebel et Francœur. Petite, laide, capricieuse et despotique, elle avait une voix d’une rare beauté et, d’instinct, parvenait à la plus grande noblesse sur scène, particulièrement dans les rôles pathétiques. Elle fut l’idole d’un public qui se plaisait à opposer ses dons exceptionnels à l’art consommé de Marie Pélissier. Voltaire écrivit qu'il préférait « Pélissier pour son art, et le Maure pour sa voix. »[4]

Ses caprices et son indiscipline sont célèbres et la font chasser plusieurs fois de l’Opéra. En 1732, contrainte sous la menace à se produire, elle s'exécute de si mauvaise grâce qu'elle est chassée de scène sous les huées du public[5]. Elle se retire une première fois de 1735 à 1740 à l'abbaye royale de Longchamp, puis revient sur scène avant de prendre sa retraite définitive en 1744. Elle épouse en 1762 le baron de Montbruel[6].

Elle est morte en 1786[7].

ReconnaissanceModifier

Voltaire a écrit en 1741 que « sans la voix de la le Maure, & le canard de Vaucanson, vous n'auriez rien qui fit ressouvenir de la gloire de la France. »[8]

RépertoireModifier

Le Maure a joué beaucoup de rôles durant toute sa carrière:[9]

Notes et référencesModifier

  1. (en) Philip Weller, Grove Music Online, , 945 p. (ISBN 978-1-56159-263-0, lire en ligne)
  2. http://www.rameau2014.fr/APPROFONDIR/Quelques-chanteurs-francais-des-XVIIe-et-XVIIIe-siecles/LEMAURE-Catherine-Nicole-1704-1786
  3. Harold Rosenthal et John Warrack, Guide de l'opéra, Fayard 1986 p. 445
  4. Paul Lacome, Thèmes variés : Les étoiles du passé ..., P. Dupont, (lire en ligne), p. 11
  5. Julie Anne Sadie, Guide de la Musique baroque', Fayard1995 p. 156
  6. Dieux et Divas de l'Opéra de Roger Blanchard et Roland de Candé - Plon 1986 (ISBN 2-259-01429-1)
  7. Lettres Portugaises de Marianna Acoforado Avec Les Reponses, Slatkine, (lire en ligne), p. 182
  8. Voltaire (pseud van François-Marie Arouet), Œuvres complètes de Voltaire, Paris, P. Plancher, , 491 p. (lire en ligne)
  9. (en) Laura Williams Macy et Phillip Weller, The Grove Book of Opera Singers, Oxford University Press, , 626 p. (ISBN 978-0-19-533765-5, lire en ligne)

BibliographieModifier

Liens externesModifier