Caius Iunius Bubulcus Brutus (consul en -317)

consul romain

Caius Iunius Bubulcus Brutus (v. 340 / v. 290 av. J.-C.) est un homme politique de la République romaine

Caius Junius Bubulcus Brutus
Fonctions
Censeur
Sénateur romain
Maître de cavalerie
Dictateur
Consul
Consul
Biographie
Naissance
Décès
Lieu inconnuVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
C. Iunius C.f.C.n. Bubulcus BrutusVoir et modifier les données sur Wikidata
Époque
République romaine archaïque (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Famille
Junii Bruti (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
InconnuVoir et modifier les données sur Wikidata
Mère
InconnuVoir et modifier les données sur Wikidata
Gens

Consul en 317 av. J.-C., il négocia l'alliance de l'Apulie après la prise de Forentum. De nouveau consul en 313 et 311 av. J.-C., il affronta la grève des joueurs de flûte et alla ensuite s'emparer de Bovianum, capitale des Samnites. Le butin y fut impressionnant.

Dictateur en 312 av. J.-C., il arma Rome contre la menace des Étrusques. Maître de cavalerie en 310 et 309 av. J.-C.[1], ses relations furent difficiles avec le dictateur Lucius Papirius Cursor. Il créa de nombreuses colonies romaines en Campanie.

Dictateur à nouveau en 302 av. J.-C., il écrasa facilement les Èques en sept jours de campagne. Après avoir chassé le Spartiate Cléonyme des côtes italiennes, il revint triompher à Rome.

Notes et référencesModifier

  1. Tite-Live, Histoire romaine, IX, 38, 15