Cadence Industries

Cadence Industries
Perfect Film and Chemical Corporation
Création 1962
Disparition 1986
Fondateurs Martin S. Ackerman
Siège social Caldwell, New Jersey
Drapeau États-Unis
Activité Pharmaceutique, Presse
Produits Médicaments, vitamines, magazines, livres
Filiales Marvel Comics Group

Cadence Industries Corporation (anciennement Perfect Film and Chemical Corporation) était un conglomérat américain créé en 1962 par Martin S. Ackerman comme un groupe de produits chimiques et pharmaceutique. Il s'est diversifié et est surtout connu pour avoir été de 1968 à 1986 la société mère de l'éditeur Marvel Comics.

L'histoireModifier

Perfect Film ChemicalModifier

La société Perfect Film & Chemical Corporation (aussi nommé Perfect Film) est créé en 1962 par Martin "Marty" S. Ackerman[1] en regroupant ses quatre premières entreprises:

  • La United Whelan Corporation (en) une société de cigares et de magasins de proximité
  • la Hudson National, une entreprise postale de produits pharmaceutiques[2]
  • Equality Plastics, un grossiste de produits de consommation[3]
  • Perfect Film, une chaîne de drugstores Whelan et le Pathé Films Labs[1]

Au début de 1968, le Perfect Film achète la maison d'édition Popular Library (en), spécialisée dans le livre de poche[3]. En 1968, Perfect Film accorde un prêt de 5 millions à Curtis Publishing Company (en), éditeur du journal Saturday Evening Post, à la demande du principal actionnaire, la First National Bank of Boston[3]. En juin et en juillet 1968, Perfect Film émet US$40 millions de dollars de titres, ce qui représente plus du double de la dette à long terme de la société. À l'automne, il achète l'éditeur Magazine Management à son propriétaire Martin Goodman, société qui est entre autres la maison mère de Marvel Comics[2]. Aussi en 1968, Perfect Film achète les studios de télévision Desilu Studios[4].

En mars 1969, Perfect Film et la Commonwealth United Corporation tentent une fusion des activités de Commonwealth et Plume and Atwood[5]. Malgré les tentatives de relancer les ventes du The Saturday Evening Post, et à cause de l'absence d'un acheteur, Curtis Publishing stoppe la publication en 1969. Perfect Film achète la société Curtis Circulation Company à Curtis Publishing en 1969[1]. Aussi, en 1969, Perfect Film revend les Desilu Studios à OSF Industries[4]. Marty Ackerman quitte la société Perfect Film en 1969[6]. Le Saturday Evening Post est relancé en 1971 par un industriel d'Indianapolis indépendamment de la société Curtis Publishing[7].

En 1970, Perfect Film revend l'éditeur Popular Library à Fawcett Publications[8]. En juillet 1970, Perfect Film accepte de vendre sa participation de 50.5% dans Panache Atwood Industries à Cinerama[9].

Cadence IndustriesModifier

En 1973, sous la présidence et direction de Sheldon Feinberg[10], la société est renommée Cadence Industries[2] tandis que sa division presse est rebaptisée Marvel Comics Group[11]

En 1981, Marvel achète le studio d'animation DePatie-Freleng Enterprises à Friz Freleng, le célèbre réalisateur des Looney Tunes et son associé David H. DePatie[12]. La société est renommée Marvel Productions[12]. La même année, la filiale Hudson Pharmaceutical Corporaton contracte la société publicitaire Venet Adverstising pour vendre des produits Hudson Vitamins producteur des vitamines Spider-Man vitamines à croquer[13].

En 1986, Cadence Industries est liquidée et revendue en plusieurs parties. Marvel Entertainment Group est racheté par New World Pictures[14] et Curtis Circulation est vendu à Joseph M. Walsh et Hachette Distribution Services[15].

OrganisationModifier

RéférencesModifier

  1. a b c et d (en) Chris Welles, « Post-Mortem », New York,‎ , p. 32–36 (lire en ligne, consulté le )
  2. a b c et d Nick Nadel, « The Strange Business History of Marvel Comics », Comics Alliance, (consulté le )
  3. a b c et d (en) « Magazines: New Man for Curtis », Time,‎ (lire en ligne [archive], consulté le )
  4. a et b « City History & Info: 9336 Washington (Ince's second) » [archive], City of Culver City (consulté le )
  5. a et b (en) « Merger Near for Perfect », Tri City Herald,‎ , p. 21 (lire en ligne, consulté le )
  6. (en) Bruce Lambert, « Martin Ackerman, 61, Publisher; Closed The Saturday Evening Post », The New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. (en) « Return of the Post », Time,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. « Copyrights of Golden-Age Comics », Golden-Age Comic book Superheroes & Villains Encyclopedia (consulté le )
  9. (en) « Cinerama to Buy Plume & Atwood; Will Acquire 50.5% Interest Held by Perfect Film », The New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. Ronin Ro, Tales to Astonish : Jack Kirby, Stan Lee and the American Comic Book Revolution, Bloomsbury USA, (ISBN 978-1-58234-345-7, lire en ligne), p. 179
  11. (en) Atlas Archives
  12. a et b « Marvel Grows into $100 Hulk », Variety,‎ , p. 92 (lire en ligne [archive] [jpeg], consulté le )
  13. a et b (en) Philip H. Dougherty, « ADVERTISING; Hudson Vitamins Assigned to Venet », The New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le )
  14. Hicks, Jonathan (November 8, 1988).
  15. a b c et d (en) « Joseph Walsh: Executive Profile & Biography », Business Week,‎ (lire en ligne, consulté le )
  16. Andy Mangel, Marvel Age Issue 100, Marvel Comics, (lire en ligne), « Reel Marvel »