Brenda Yeoh

géographe singapourienne

Brenda Yeoh, née le , est une géographe singapourienne. Elle est professeure de géographie à l'université nationale de Singapour où elle travaille sur la thématique des migrations. En 2021, elle est lauréate du prix Vautrin-Lud.

Brenda Yeoh
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (57 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinction

BiographieModifier

Brenda Yeoh est diplômée de l'université de Cambridge et a un doctorat de l'université d'Oxford (Royaume-Uni)[1].

Elle est professeure de sciences sociales au département de géographie de l'université nationale de Singapour (NUS), qu'elle rejoint en 1987[1], où elle est titulaire de la chaire Raffles en sciences sociales[2]. Elle est également responsable du cluster sur les migrations asiatiques au NUS Asia Research Institute et directrice de recherche en sciences humaines et sociales[3].

En , elle reçoit la bourse du programme Fulbright pour étudier à l'université de Californie à Berkeley.

En , elle est élue membre de la British Academy[4].

Yeoh est rédactrice en chef de la revue Asian Population Studies. Depuis 2004, elle est co-éditrice de la revue Gender, Place and Culture[1]. Elle est également membre de la Commission de géographie de la population de l'Union géographique internationale[3].

TravauxModifier

Brenda Yeoh travaille dans le domaine de la géographie sociale. Ses travaux de recherche portent sur les migrations, le genre et la politique de l'espace dans les villes coloniales et postcoloniales[3]. Son thème de prédilection est celui de la mobilité, en questionnant les inégalités, notamment sociales et de genre. Elle s'est tour à tour intéressée aux mobilités hautement qualifiées, comme celles étudiantes, aux mariages et aux familles transnationales, à la question de la citoyenneté et aux migrations du care[5].

 
Brenda Yeoh recevant le prix Vautrin-Lud en 2021.

Ses projets de recherche actuels portent sur la migration transnationale en Asie du Sud-Est et la santé des enfants laissés pour compte, les travailleurs sociaux transnationaux, les politiques étatiques et les dynamiques de genre dans les sociétés vieillissantes (par une étude comparative de Singapour et du Japon) ainsi que les « Study Mothers », l'éducation des enfants et les stratégies familiales transnationales[1].

Brenda Yeoh analyse également comment la mobilité limitée lors de la période de la pandémie du Covid-19 en Asie a aggravé la précarité des travailleurs migrants de passage et a révélé la non-durabilité des migrations temporaires pour les États-nations. Dans le même temps, la pandémie permettrait de réfléchir aux alternatives de la migration temporaire, comme offrir des visas, des contrats de plus longue durée et des possibilités d'obtenir le statut de résident. D'après ses recherches, l'intégration des travailleurs migrants dans les réseaux de sécurité sanitaire nationaux améliorerait le bien-être des migrants et la résilience de la société. Un recalibrage minutieux de l'utilisation de l'automatisation et des substituts technologiques permettraient de faire venir plus de main-d’œuvre migrante[6].

Ses travaux sont récompensés en 2021 par le prix Vautrin-Lud[7],[8].

Principales publicationsModifier

Brenda Yeoh est l'autrice de plus de 35 livres et 230 articles dans des revues scientifiques[3].

RéférencesModifier

  1. a b c et d (en) « YEOH Brenda S. A. : World Who's Who », sur www.worldwhoswho.com (consulté le )
  2. « Brenda Yeoh », sur Global Research Institute of Paris, (consulté le )
  3. a b c et d (en-US) « Prof. Brenda Yeoh - United Nations University », sur unu.edu (consulté le )
  4. (en) « Prof Brenda Yeoh elected to the Fellowship of the British Academy », sur fass.nus.edu.sg (consulté le )
  5. « Brenda Yeoh FBA », sur ari.nus.edu.sg (consulté le )
  6. Festival International de Géographie, « Yeoh Brenda », sur fig.saint-die-des-vosges.fr (consulté le )
  7. (en) Ang Qing, « NUS professor awarded prestigious 'Nobel Prize' for geography », The Straits Times,‎ (ISSN 0585-3923, lire en ligne, consulté le )
  8. La Rédaction, « FIG – Le prix Vautrin-Lud 2021 est décerné à Brenda Yeoh », sur Saint-Dié Info, (consulté le )

Liens externesModifier