Box-office Italie 1950

page de liste de Wikimedia

Cet article traite du box-office de l'année 1950 en Italie.

Les 10 premiersModifier

Les films sont classés selon les recettes réelles de la Société italienne des auteurs et éditeurs (SIAE, Società Italiana degli Autori ed Editori), fournies par les volumes Platea in piedi exprimées en lires italiennes[1],[2]. Lorsque les données SIAE pour le nombre d'entrées ne sont pas disponibles, les recettes réelles ont été divisées par le prix moyen du billet estimé à 96 lires en 1950[1].

Les 10 films ayant fait les meilleures recettes dans les salles italiennes (1950)
Rang Titre Pays Réalisateur Recettes Italie (lires) Entrées Italie
1 Les Derniers Jours de Pompéi     Marcel L'Herbier et Paolo Moffa 841 000 000 8 760 417
2 Demain il sera trop tard   Léonide Moguy 783 000 000 8 156 250
3 Bannie du foyer   Raffaello Matarazzo 726 868 000 7 571 542
4 Mara fille sauvage   Mario Camerini 657 500 000 6 848 958
5 Le Voleur de Venise     John Brahm 553 700 000 5 767 708
6 Deux Légionnaires au harem   Mario Mattoli 483 000 000 5 031 250
7 Quarantasette morto che parla (it)   Carlo Ludovico Bragaglia 450 000 000 4 687 500
8 Les Cadets de Gascogne   Mario Mattoli 450 000 000 4 687 500
9 Naples millionnaire   Eduardo De Filippo 447 000 000 4 656 250
10 La Porteuse de pain     Maurice Cloche 438 000 000 4 562 500

Notes et référencesModifier

  1. a et b Baroni 1996.
  2. « Les entrées en Italie », sur jpbox-office.com (consulté le )

BibliographieModifier

  • (it) Maurizio Baroni, Platea in piedi (1945-1958) : Manifesti e dati statistici del cinema italiano, Bolelli Editore, (lire en ligne)