Ouvrir le menu principal

Bouldaldar
Série
Auteur Sirius

Langue originale Français
Autres titres Bouldaldar et Colegram
Éditeur Dupuis
Première publication Le Patriote illustré (1938)

Bouldaldar est une série de bande dessinée créée en 1938 par Sirius dans le journal Le Patriote illustré.

Sommaire

UniversModifier

SynopsisModifier

Bouldaldar le petit homme et son ami Colegram ont de nombreuses aventures dans un décor de forêt et de campagne. Leurs amis, des animaux qui parlent, les aident à lutter contre des personnages malfaisants qui nuisent à la vie sauvage.

La série appartient au genre merveilleux par son recours fantaisiste au surnaturel.

PersonnagesModifier

  • Bouldaldar : le petit homme, une sorte de lutin qui ressemble à un petit garçon blond. Il porte la plupart du temps un pull à col roulé, rayé ou noir. Généreux et solidaire, il est inventif et débrouillard.
  • Colegram : un nain[1] qui ressemble à un vieil homme rondouillard à barbe blanche. Il porte des vêtements rouges, en particulier un chapeau en forme de tétine. Souvent maladroit et plaintif. Son nom provient de la comptine Am stram gram. Il apparaît dès la première planche des aventures de Bouldaldar en 1938.
  • Pony : un poney Shetland à crinière et queue blondes. Il aime donner des leçons mais il est très peureux. Il apparaît à partir de L'Essence de sève, lorsque Sirius reprend la série en 1977.
  • Giuseppe Minestrone : Tzigane, c'est un braconnier, le seul « méchant » de la série à revenir de façon récurrente[2].

HistoriqueModifier

Il s'agit de la première série créée par Sirius. C'est l'une des premières séries européennes d'avant-guerre à reprendre le format de ballon de la tradition américaine[3],[4]. Elle est publiée dans plusieurs revues, et de manière sporadique sur quarante-cinq ans, Sirius se consacrant à d'autres séries le long de sa carrière. Il revient cependant régulièrement à Bouldaldar, avec deux pics d'activité sur cette série, de 1951 à 1957 et de 1977 à 1983.

PublicationModifier

RevuesModifier

Bouldaldar apparaît d'abord sous le titre Le Petit Homme dans la revue belge Le Patriote illustré en 1938. Il reparaît en 1943 dans Bravo sous le titre de Polochon.

Il paraît ensuite sous le titre Les étonnantes aventures de Bouldaldar dans La Libre junior (supplément pour la jeunesse de La Libre Belgique) de 1951 à 1957[5].

Il réapparaît en 1970 pour une histoire de dix pages dans Spirou, et ne reprend vraiment qu'en 1977 dans Bonnes Soirées, une publication des éditions Dupuis, et ce jusqu'en 1981[5]. Les dernières histoires paraissent sous le titre Bouldaldar et Colegram dans Spirou en 1981[6].

AlbumsModifier

Article détaillé : Œuvres publiées par Sirius.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier