Bossu

personne atteinte d'une cyphose avec gibbosité

On nomme populairement bossu quelqu'un qui est atteint d'une cyphose ou cypho-scoliose très grave, avec gibbosité. Les diagnostics précoces, le traitement de la tuberculose, la rééducation et les opérations ont permis la quasi-disparition de ce genre d'affection dans les pays développés.

Bossu à la Canne par Jacques Callot.

Dans la culture populaire, les bossus ont souvent eu une réputation exécrable : alors que la plupart des handicapés étaient plaints, les bossus étaient cruellement moqués, et même souvent suspectés de malice.

Quelques personnages bossusModifier

HistoireModifier

Art et littératureModifier

ExpressionsModifier

  • Rire comme un bossu
  • Malin comme un bossu
  • « Un gêné, c'est un bossu » : dans certaines parties de la Belgique romane, signifie qu'il ne faut pas avoir honte pour quelque chose qui n'en vaut pas la peine, que seulement quelque chose de très grave comme une bosse est vraiment gênant.

SuperstitionsModifier

  • Toucher la bosse d'un bossu est réputé donner chance.

ToponymesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Esope », sur Larousse.fr (consulté le )
  2. Jules Soury, « Les six Filles de Louis XV », sur Wikisource, (consulté le )
  3. Martine Bercot et Catherine Mayaux, Poésie et liturgie : XIXe-XXe siècles, Peter Lang, , 344 p., p. 67, Bruno Curatolo « Poétique et liturgie de la douleur: l'exemple de Paule Régnier »
  4. Trésors des expressions françaises, éditions Belin 1981