Ouvrir le menu principal

Bosco (vocabulaire maritime)

profession
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bosco.
Bosco (Boatswain) de la Royal Navy en 1820

Un bosco (aussi appelé par les termes anglais bosun, bosseman ou boatswain) est un maître d'équipage sur un navire à voile[1] de grade supérieur au quartier-maître[2].

Dans la marine moderne, le bosco désigne encore un maître d'équipage ou un maître de manœuvre.

Le bosco commande les hommes aux manœuvres du pont et des gréements sur les navires à voile.

Sommaire

Origine du termeModifier

Un nombre important de termes de la marine à voile dérive des termes anglo-saxons de la marine britannique. L'appellation "bosco" est issue de l'anglais bosseman, qui était le contre-maître chargé de la bosse, dernier cordage à retenir l'ancre avant de la mouiller[1]. Il avait le grade d'officier marinier de manœuvre de grade supérieur au quartier-maître[2].

Les termes anglais pour désigner le bosco sont variables : Bo'sun[1], bosun, boatswain[1], boatswain's mate[2] ou bosseman[1].

Le terme le plus ancien boatswain apparait dans le jargon anglais vers 1450, lui-même issu du norvégien båtsmann ("boats-man"). La phonétique bosun qui a donné le mot "bosco", apparait vers 1868[3].

Marine traditionnelle à voileModifier

 
Sifflet de bosco (marine argentine)
 
Bosco (Boatswain's Mate) sur un navire moderne

Il commande les hommes aux manœuvres, sur le pont et les gréements, en fonction des ordres de mouvement du capitaine, ou d'un officier, et des conditions météo.

Il opère depuis le pont, muni de son sifflet de signal utilisé pour appeler les marins ou gabiers en service pour engager une manœuvre.

Sa fonction varie en fonction de la taille du bateau et des époques.

Marine ModerneModifier

Dans la marine de commerce, le bosco est le maître d'équipage et se situe hiérarchiquement entre les officiers et les membres de l'équipage. C'est un marin expérimenté dans la manœuvre, il a autorité sur les matelots et a des responsabilités d'encadrement. Quelquefois logé au pont officier, il prend cependant ses repas au poste des maîtres dont il a le statut comme les maîtres machine ou les maîtres électriciens.

Dans la Marine nationale française, l'habitude a été prise à tort d'appeler bosco tous les marins de la spécialité de manœuvrier (maneu selon la terminologie de la Marine nationale). En réalité le matelot est un gabier et à partir du quartier-maître, le grade est complété par le nom de la spécialité :...de manœuvre (quartier-maître de manœuvre, maître de manœuvre...). Les manœuvriers sont chargés de la mise en œuvre et de l'entretien des apparaux de manœuvre (guindeaux, amarres, ligne de mouillage...) ainsi que de la drome (les embarcations). À la mer, c'est un manœuvrier (et pas un timonier) qui tient la barre qui permet de gouverner. Le bosco qui est le « patron » des manœuvriers est généralement un officier marinier supérieur.

Le saint patron des manœuvriers est saint Michel, fêté le 29 septembre.

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e Guide des termes de marine (Le Chasse Marée, 1997), page 107.
  2. a b et c De Bonnefoux et Pâris 1999, p. 105.
  3. (en) « Boatswain », Online Etymology Dictionary (consulté le 25 mai 2007).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • De Bonnefoux et Pâris, Dictionnaire de marine à voiles, Paris, Editions du Layeur, 1999 (réédition d'un ouvrage du 19e siècle), 720 p. (notice BnF no FRBNF37107079).
  • Collectif, Guide des termes de marine : Petit dictionnaire thématique de marine, Le Chasse Marée - Armen, , 136 p. (ISBN 290370872X).

Articles connexesModifier