Bordé

ensemble des parties qui constituent la coque d'un bateau

Le bordé est l'ensemble des bordages (planche constituant la coque externe d'un bateau) et des virures (suite de bordage en longueur)[1],[2]. Le bordage interne s'appelant le vaigrage.

Coupe de coque montrant le bordé en coupe : Bordage (13), lisse de plat-bord (5), lisse de pavois (25).

Le platbord[3] ou plat-bord est la terminaison sommitale des bordés formés par une planche horizontale soit au niveau d'un pont soit au-dessus d'un pont[2]. Le rebord supérieur s'appelle lisse de plat-bord, et sur le pont supérieur on parle de lisse de pavois[2].

DescriptionModifier

CaractéristiquesModifier

Dans la construction européenne, le bordé est fixé extérieurement sur les membrures (charpente interne). Dans l’Antiquité, les éléments du bordé étaient montés avant qu’on y insère la charpente.

Le bordé peut être de bois, d'acier, et doit être étanche (le calfatage sert à étancher les bordés de bois). Il doit résister aux forces de la mer et aux tensions internes au bateau liées à la présence du gréement, ainsi que dans une certaine mesure à des chocs minimes lorsque le bateau est à quai.

SémantiqueModifier

 
Bordés des oeuvres vives doublées de cuivre (en vert-bleuté sur la moitié inférieure de la coque)

On différencie :

Le bordé peut être divisé en quatre zones : le pont, les murailles, les fonds et les bouchains.

Mode d'assemblageModifier

 
Différence entre le bordage à clin (clinker-built en anglais) ou les planches de bord se superposent et le bordage à franc-bord (carvel-built en anglais) ou les planches de bord sont juxtaposées.

Le bordé peut être assemblé de différente manière :

Notes et référencesModifier

  1. Dictionnaire de la marine à voiles (PÂRIS et De BONNEFOUX, réédition de 1999), page 103
  2. a b et c Dictionnaire de la Mer (Jean MERRIEN, Edition Omnibus, 2001), Page 126
  3. Dictionnaire de la marine à voiles (PÂRIS et De BONNEFOUX, réédition de 1999), page 513

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Jean Merrien, Dictionnaire de la mer : Savoir-faire, traditions, vocabulaire, techniques, Paris, Omnibus, réédition 2001 (réimpr. 2014), 861 p. (ISBN 978-2-258-11327-5)
  • Edmond Parïs et Pierre de Bonnefoux, Dictionnaire de marine à voiles (Détail des éditions), Paris, Editions du Layeur, (réimpr. 1999) (1re éd. 1859), 720 p. (ISBN 978-2-911468-21-6 et 2-911468-21-X)

Articles connexesModifier