Bobby Blake

acteur pornographique homosexuel afro-américain

Bobby Blake, de son vrai nom Edgar Gaines, né le à Memphis dans le Tennessee, est un ancien acteur de films pornographiques gais, principalement connu pour ses rôles actifs, devenu diacre dans une église baptiste.

Bobby Blake
Defaut.svg
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Edgar GainesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Œuvres principales
Niggas' Revenge (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Bobby Blake a grandi dans le Tennessee, avant de partir à Los Angeles dans les années 1980 et d'y travailler comme danseur érotique. Sur les conseils d'un ami, il est allé dans un sex club gay appartenant à l'acteur pornographique Paul Hanson. Impressionné par la prestation de Blake, Hanson l'a recommandé à des producteurs de films pour adultes. En 1996, il a tourné dans son premier film, Ebony Knights.

Connu pour avoir travaillé avec les plus grands noms, des légendes, des vétérans tels que Gene Lamar[1] ou JC Carter[2], Blake est apparu dans plus d'une centaine de films[3], incarnant des rôles d'actifs agressifs et dominateurs.

Booby Blake est notamment connu pour son dernier film, intitulé Niggas' Revenge[4], dans lequel il incarne le rôle d'un bourreau de suprématistes blancs, qui se charge de rééduquer ces « vilaines personnes ». Au cours du tournage, deux acteurs ont perdu connaissance sous le coup de commotions cébérales provoquées par les mouvements vigoureux de Bobby Blake.

Bobby Blake est reconnu pour sa musculature développée, son pénis de neuf pouces (23 centimètres), ses puissantes éjaculations et sa présence autoritaire et intimidante[5], ce qui, selon les deux blessés sus-mentionnés, explique pourquoi ils se sont évanouis et étaient quelque peu inquiets d'avoir à tourner avec lui en tant que passifs.

Bobby Blake s'est retiré de l'industrie pornographique en 2000 et est devenu diacre à Tabernacle Baptist Church d'Atlanta [6],[7]. Il a publié en 2008 son autobiographie, My Life in Porn[8].

RécompensesModifier

Notes et référencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Bobby Blake » (voir la liste des auteurs).
  1. Gene Lamar sur l'IAFD
  2. JC Carter sur l'IAFD
  3. Bobby Blake sur l'IAFD
  4. Niggas' Revenge sur le site des productions Dick Wadd
  5. Bobby Blake sur le site des productions Dick Wadd
  6. TBC, TBC elders and ministers, tbcatlanta.net, USA, consulté le 7 février 2018
  7. Andrew Davis, Bobby Blake bares all, windycitymediagroup.com, USA, 9 juillet 2008
  8. My Life in Porn sur le site de son éditeur.

Voir aussiModifier

Liens externesModifier