Bloc pudendal

L'anesthésie pudendale, aussi appelé bloc pudendal, est une forme d'anesthésie locale qui consiste à infiltrer les branches périnéale et rectale inférieures du nerf pudendal avec une solution d’anesthésique[1]. L’injection bilatérale est précédée d’un repérage des troncs nerveux à l’aide d’un neurostimulateur qui provoque une contraction du sphincter anal. Elle est complétée par une infiltration de l’espace présacré. L'anesthésie pudendale permet une analgésie de plusieurs heures et peut-être utilisée en proctologie ou lors d'accouchements au forceps.

RéférencesModifier

  1. B. Vinson-Bonnet, « Le bloc pudendal: technique d’analgésie postopératoire en chirurgie proctologique », Pelvi-périnéologie, vol. 2,‎ , p. 180-183 (ISSN 1778-3712 et 1778-3720, DOI 10.1007/s11608-007-0103-7, lire en ligne, consulté le 26 juin 2015)