Bijou Theatre (Manhattan)

théâtre new-yorkais
Le Bijou Theatre, vers 1900.

À l'origine, le Theatre Brighton[1], situé entre la 30e et 31e rue au 1239 Broadway, a été transformé d'un établissement de boissons et jeux en un théâtre de variétés, et a été ouvert le avec Jerry Thomas comme propriétaire[2]. Le théâtre change plusieurs fois de nom, l'avocat de Baltimore John A. McCaull (en), et Charles E. Ford le prenne en charge et en font un théâtre plus moderne et mieux réglementé, sous le nom de Bijou Opera-house. Il rouvre ses portes le , et connait un grand succès[3],[4]. En 1881 et 1882, Lillian Russell y apparaît dans trois opérettes différentes[5],[6].

Le théâtre, s'avérant être trop petit pour être rentable, des travaux commencent après le pour le rénover[7]. R. E. J. Miles et W. B. Barton louent les locaux du propriétaire Edward F. James pendant cinq ans. Ils conviennent d'avancer suffisamment d'argent pour construire un nouveau théâtre, conçu par J. B. McElfatrick & Son, il ouvre le sous le nom de Bijou Theatre.

En 1883, la première mise en scène est Orpheus and Eurydice, une adaptation de Max Freeman d'Orphée aux enfers de Jacques Offenbach[8],[9].

À la même période, la comédie musicale burlesque Adonis, mettant en vedette Henry E. Dixey (en), est jouée pour la 603e fois au Bijou Theatre qui ouvre ses portes le .

Notes et référencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Bijou Theatre (Manhattan) » (voir la liste des auteurs).
  1. (en) « Amusements, Theatre Brighton », The Sun (New York),‎ , p. 8 (lire en ligne)
  2. (en) Thomas Allston Brown, A History of the New York Stage. Vol. 3, Dodd, Mead and Company, , 694 p., p. 273
  3. (en) A History of the New York Stage. Vol. 3, p. 274
  4. (en) « Record of Amusements, Bijou Opera-house », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  5. (en) « Amusements, Bijou Theatre », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  6. (en) « Amusements, general mention », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  7. (en) « Amusements, general mention », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  8. (en) A History of the New York Stage. Vol. 3, p. 281
  9. (en) « Bijou Opera House », The Sun (New York),‎ , p. 7 (lire en ligne)