Berceuse de Bagdad

Berceuse de Bagdad
Description de cette image, également commentée ci-après
Bagdad, 12 avril 2003.
Chanson de Anne Sylvestre
extrait de l'album Les Chemins du vent
Sortie 2003
Durée min 25 s
Genre Chanson française
Auteur-compositeur Anne Sylvestre
Label EPM Musique

Pistes de Les Chemins du vent

Berceuse de Bagdad est une chanson d'Anne Sylvestre parue en 2003 dans l'album Les Chemins du vent.

HistoriqueModifier

La chanson sort en 2003, l'année du début de la guerre d'Irak. Anne Sylvestre entend parler des femmes irakiennes enceintes qui accouchent avant terme par césarienne avant les bombardements du 20 mars[1],[2].

C'est l'une des rares fois qu'Anne Sylvestre s'inspire directement de l'actualité :

« ça m’est arrivé sur une impulsion, Un bateau mais demain, fruit d’une colère après la marée noire de l’Amoco, ou Berceuse de Bagdad, parce qu’une information m’était allée droit au cœur…[3] »

ThématiqueModifier

Berceuse pour Bagdad est une chanson grave. Une mère demande pardon à son enfant de l'avoir fait naître prématurément.

Elle regrette de ne pouvoir lui offrir qu'un monde en guerre[4] : « Tu bois la peur avec mon lait ».

RéceptionModifier

La chanson est saluée pour sa capacité à aborder l'actualité. « Ne cessant d’inventer et d’éviter toute répétition, aux prises avec l’actualité comme dans sa Berceuse de Bagdad en 2003[5]. »

Notes et référencesModifier

  1. Daniel Pantchenko, Anne Sylvestre : Et elle chante encore ?, Fayard, 2012, discographie.
  2. « Accoucher sous les bombes : un calvaire pour les Irakiennes », Le Matin, 4 avril 2003.
  3. Jean-Yves Dana, « Les parenthèses enchantées d’Anne Sylvestre », La Croix, 3 juin 2011.
  4. Début de la dernière strophe citée dans la revue Remue.net.
  5. Stéphane Hirschi, « Esthétique de la chanson française depuis 1980 », Revue critique de fixxion française contemporaine, 2012.