Belascoarán, détective privé

série télévisée mexicaine (2022)

Belascoarán, détective privé (Belascoarán) est une série télévisée policière mexicaine en 3 épisodes d'environ 80 minutes créée d'après les romans de Paco Ignacio Taibo II et diffusée au niveau mondial le sur Netflix[1].

Belascoarán, détective privé

Type de série série télévisée
Titre original Belascoarán
Genre Série policière
Production Perro Azul
Acteurs principaux Luis Gerardo Méndez
Paulina Gaitán
Irene Azuela
Silverio Palacios
Pays d'origine Drapeau du Mexique Mexique
Chaîne d'origine Netflix
Nb. d'épisodes 3
Durée 80 minutes
Diff. originale
Site web https://www.netflix.com/fr/title/81354865

Synopsis

modifier

1978, Mexico. Héctor Belascoarán Shayne, ingénieur travaillant pour une entreprise américaine, décide un jour de tout plaquer pour devenir détective privé. Il loue un bureau qu'il partage avec un plombier, Gómez Letras. Il souhaite résoudre le mystère de l'étrangleur de femmes et mettre fin à ses meurtres. Pour entrer en contact avec le tueur, il participe à une émission télévisée, le jeu des 64 000 pesos. Il va mener ses enquêtes avec l'aide de sa sœur Elisa, professeure à l'UNAM, d'Irene, une championne de course automobile et de ses amis de la mégalopole de Mexico.

Distribution

modifier

Acteurs principaux

modifier

Acteurs récurrents

modifier
  Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[2] et cartons de doublage français.

Épisodes

modifier

Épisode 1 : Jours de combat

modifier
Titre original
Días de combate
Numéro de production
1
Réalisation

Ernesto Contreras

  • Photographie : Emiliano Villanueva
  • Montage : Jorge Macaya
  • Musique : Jacopo Lieberman
Scénario
Augusto Mendoza, d'après le roman de Paco Ignacio Taibo II
Invités
Synopsis
Héctor Belascoarán Shayne décide de devenir détective privé pour démasquer l'assassin qui étrangle des femmes dans la ville. En participant à un jeu télévisé, il éveille l'intérêt du tueur qui prend contact avec lui. Il est également suivi par une mystérieuse femme à la queue de cheval.

Épisode 2 : Cosa fácil

modifier
Titre original
Cosa fácil
Numéro de production
2
Réalisation
Hiromi Kamata
Scénario
Rodrigo Santos et Aura García-Junco, d'après le roman de Paco Ignacio Taibo II
Invités
Synopsis
Barrera, un ami d'Elisa, est retrouvé assassiné. La police conclut à un meurtre d'homosexuel, mais Barrera était syndicaliste dans une usine, et Belascoarán est aiguillé vers un sous-directeur qui sait peut-être quelque chose, Camposanto. Il est également chargé par Marisa Ferrer, une actrice, de surveiller sa fille Virginia, victime d'un accident suspect.

Épisode 3 : Pas de fin heureuse

modifier
Titre original
No habrá final feliz
Numéro de production
3
Réalisation
Gonzalo Amat
Scénario
Jesús Demar, d'après le roman de Paco Ignacio Taibo II
Invités
Synopsis
Belascoaran et ses collègues de bureau découvrent dans leurs toilettes un homme en tenue de romain, assassiné. Son enquête va le mener vers une danseuse de cabaret, Kassandra, dont le mari Zorak est mort 10 ans plus tôt dans des ciconstances mystérieuses. Tandis qu’il progresse dans ses découvertes, une armée de tueurs est à ses trousses.

Accueil

modifier

Pour Milenio, la série est « une des meilleures de l'année », replongeant dans « le Mexico merveilleux, surréaliste et nostalgique des années 1970[3] ».

Pour Crónica, « Belascoarán entre dans la liste des séries préférées dans le catalogue de Netflix[4] ».

Notes et références

modifier
  1. (es) « Luis Gerardo Méndez le da vida en una serie a Belascoarán, un detective mexicano de los 70 », sur Los Angeles Times, (consulté le ).
  2. « Fiche de doublage - Belascoarán, détective privé », sur RS Doublage
  3. (es) « 'Belascoarán', de Netflix », sur Milenio, (consulté le ).
  4. (es) « ‘Belascoarán’, una historia de detectives que muestra el despertar intelectual de los años 70 », sur Crónica.com.mx, (consulté le ).

Voir aussi

modifier

Liens externes

modifier