Bataille du Ronaldsway

Bataille du Ronaldsway
Description de cette image, également commentée ci-après
Vue aérienne du site de la bataille. Un club aéronautique y a depuis vu le jour.
Informations générales
Date
Lieu Ronaldsway (Île de Man)
Issue Victoire écossaise
Belligérants
Drapeau de l’Île de Man. Armée mannoiseDrapeau de l’Écosse. Armée écossaise
Commandants
Godfred MagnusonAlexandre III d’Écosse
Forces en présence
InconnuesInconnues
Pertes
537 mortsInconnues

Guerre pour le trône de l’Île de Man

Coordonnées 54° 04′ 52″ nord, 4° 37′ 05″ ouest
Géolocalisation sur la carte : Île de Man
(Voir situation sur carte : Île de Man)
Bataille du Ronaldsway
Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni
(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
Bataille du Ronaldsway

La bataille du Ronaldsway se déroula le dans le Ronaldsway, une région de l’île de Man. Elle opposa l’armée écossaise à l’armée mannoise. La veille et le matin même de la bataille, les Écossais avaient tenté de négocier des conditions de paix que les Mannois refusèrent. La bataille, qui se conclut par une défaite de l’armée de Man, marqua la fin des tentatives mannoises visant à rétablir la domination scandinave de la dynastie des Sudreyar sur l’île de Man. Le dernier roi scandinave de l’île, Godfred Magnuson, mourut au cours de cette bataille, ce qui provoqua le départ de la famille royale mannoise pour la Norvège et l’établissement du pouvoir écossais sur l’île. 537 Mannois moururent sur le champ de bataille.

Des vestiges de la bataille semblent avoir été découverts sur la bordure est de l’aéroport du Ronaldsway. Des os humains y furent retrouvés lors de recherches, en 1935. Il pourrait s’agir du lieu qui a servi à l’inhumation des soldats morts à la bataille. Des armes en fer y furent aussi mises au jour[1].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Archéologie sur l'ile de man », sur www.isle-of-man.com, (consulté le )