Ouvrir le menu principal
Bataille de Tit

Informations générales
Date
Lieu Près de Tamanghasset
Issue Victoire française
Belligérants
Drapeau de la France FranceTouaregs Kel Ahaggar
Commandants
Gaston-Ernest CottenestMohammed Ag Bessa †
Forces en présence
130 hommesinconnues
Pertes
3 morts
~ 10 blessés
93 morts
Coordonnées 22° 57′ 42″ nord, 5° 11′ 51″ est

Géolocalisation sur la carte : Afrique

(Voir situation sur carte : Afrique)
Bataille de Tit

Géolocalisation sur la carte : Algérie

(Voir situation sur carte : Algérie)
Bataille de Tit

La bataille de Tit ou combat de Tit survenu à Tit, à environ 50 km au Nord-Ouest de Tamanghasset, est un épisode majeur dans l'histoire des Compagnies méharistes sahariennes. Il est considéré comme une "revanche" du massacre de la mission Flatters.

Sommaire

DescriptionModifier

Menée le par le lieutenant Cottenest avec le soutien du Goum d'In Salah, elle voit la déroute d'un important rassemblement de Kel Ahaggar, les touareg du Hoggar.

La troupe est composée de nonante méharistes, chaque tribu touareg ralliée à la France devait envoyer un contingent. Ce fut le goum Cottenest, dont l'effectif fut complété à cent trente fusils par l'adjonction de quarante moghaznis, la plupart sont des Châamba d'Ouargla[réf. nécessaire].

Cottenest est le seul Français[1].

Le 7 mai 1902, au village de Tit en Algérie, Cottenest, attaqué par les Touareg, remporte la victoire, avec seulement trois tués et une dizaine de blessés. Les pertes des Touareg s'élèvent à quatre-vingt-treize morts et de nombreux blessés. Le chef touareg Mohammed Ag Bessa y trouve la mort.

BilanModifier

À l'issue de celle-ci, la région du Hoggar est ouverte aux Français. Moussa ag Amastan, aménokal (chef d'un groupe de tribus) des Touareg, avait refusé de participer à cette bataille.

NotesModifier

  1. Jeremy Keenan, « The lesser gods of the Sahara: social change and contested terrain amongst the Tuareg of Algeria », Taylor & Francis, 2004, (ISBN 0714684104), note 16, p.48

BibliographieModifier

  • Maurice Zimmermann, « Reconnaissances des lieutenants Cottenest et Réquin dans le Mouïdir et autour du Ahaggar », Annales de Géographie, vol. 12, no 61,‎ , p. 90-91 (lire en ligne)
  • Découverte du Hoggar Jean et Raoul Brunon
  • Un saharien Jacques Bidault
  • L'armée d'Afrique no 51 janvier 1929
  • L'armée d'Afrique no 54 avril 1929
  • Paul Pandolfi, « In Salah 1904 – Tamanrasset 1905 : la double soumission des Touaregs Kel-Ahaggar », Cahiers d'études africaines, vol. 38, no 149,‎ , p. 41-83 (lire en ligne)

Voir aussiModifier