Ouvrir le menu principal
Ne pas confondre avec la bataille de Sajó.
Soldats belges devant des canons de campagnes pris aux Italiens à l'issue de la bataille (canons de 75/27 modèle 06 (en)).

La bataille de Saïo met aux prises les forces de l'Italie mussolinienne et les forces congolaises de l'empire colonial belge dans l'Ouest de l'Abyssinie le 2 juillet. C'est le dernier épisode du siège de Saïo (aujourd'hui Dembidolo), qui durait depuis le 25 mars. Le 3 juillet, les Italiens arborent le drapeau blanc et les forces belges entrent à Saïo le 6, ce qui marque le terme des combats italiens en Abyssinie.

Notes et référencesModifier