Ouvrir le menu principal
Page d’aide sur l’homonymie Pour la bataille homonyme de la guerre de la cinquième coalition, voir Bataille de Radzymin (1809) (en)
Bataille de Radzymin
Description de cette image, également commentée ci-après
Infanterie polonaise dans une tranchée près de Radzymin
Informations générales
Date 13 -
Lieu Environs de Radzymin, Pologne
Issue Victoire polonaise décisive
Belligérants
Drapeau de la Pologne PologneDrapeau de la république socialiste fédérative soviétique de Russie RSFS de Russie
Commandants
Drapeau de la Pologne Jan Rządkowski
Drapeau de la Pologne Józef Haller
Drapeau de la Pologne Franciszek Latinik
Flag of the Russian Soviet Federative Socialist Republic (1918–1937).svg Vitovt Putna
Flag of the Russian Soviet Federative Socialist Republic (1918–1937).svg Ivan Smolin
Forces en présence
17 000 hommes
109 pièces d'artillerie
220 mitrailleuses
15 000 hommes
91 pièces d'artillerie
390 mitrailleuses
Pertes
3 040 tués et blessésélevées

Guerre russo-polonaise

Batailles

Offensive vers l'Ouest · Opération Minsk · Daugavpils · Letychiv · Koziatyn · Opération Kiev · Radzymin · Varsovie · Komarów · Rivière Niémen

Coordonnées 52° 25′ nord, 21° 11′ est

Géolocalisation sur la carte : Pologne

(Voir situation sur carte : Pologne)
Bataille de Radzymin

La bataille de Radzymin eut lieu du 13 au durant la guerre soviéto-polonaise près de Radzymin, située à 20 kilomètres au nord-est de Varsovie.

Sommaire

Contexte historiqueModifier

Le plan de la bataille pour les deux camps était simple. Les Russes voulaient percer les défenses polonaises à Varsovie, tandis que les Polonais avaient pour but de défendre la zone assez longtemps afin de lancer une contre-offensive sur deux fronts du sud, dirigée par le général Jozef Pilsudski, et au nord, dirigé par le général Wladyslaw Sikorski, et repousser ainsi les Soviétiques.

Déroulement de la batailleModifier

La première phase de la bataille débute le 13 août avec un assaut frontal par l'Armée rouge sur la tête de pont de Praga. Les forces soviétiques capturent Radzymin le 14 août et parviennent à percer les lignes de la 1re Armée polonaise, qui défendait Varsovie à l'Est. Radzymin sera le théâtre de combats acharnés changera de camps plusieurs fois au cours de la bataille. Les diplomates étrangers, à l'exception des ambassadeurs britannique et du Vatican, quittent précipitamment Varsovie.

Après trois jours de combats intenses, la 1re Armée polonaise du général Franciszek Latinik réussi à repousser les attaquants. Radzymin est recapturée par les Polonais, marquant un point tournant dans la bataille de Varsovie. La contre-offensive stratégique sera un succès, repoussant les forces soviétiques hors de la capitale polonaise.

AnnexesModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier