Ouvrir le menu principal

Basilique de Neptune
Image illustrative de l’article Basilique de Neptune
Fragment de l'entablement de la basilique.

Lieu de construction Regio IX Circus Flaminius
Champ de Mars
Date de construction
Ordonné par Marcus Vipsanius Agrippa
Type de bâtiment Basilique
Le plan de Rome ci-dessous est intemporel.
Planrome3.png
Basilique de Neptune
Localisation de la basilique dans la Rome antique (en rouge)

Coordonnées 41° 53′ 54″ nord, 12° 28′ 37″ est
Liste des monuments de la Rome antique

La basilique de Neptune (en latin : Basilica Neptuni) est une basilique de Rome située sur le Champ de Mars, à proximité immédiate du Panthéon.

LocalisationModifier

Mentionnée dans le Catalogue des Régions pour la Regio IX - Circus Flaminius, la basilique est située sur le Champ de Mars[1]. Elle fait partie d'un grand complexe construit par Agrippa et se situe entre les thermes d'Agrippa au sud et le Panthéon d'Agrippa au nord. Elle est accolée à l'est au portique des Argonautes (Porticus Argonautarum) édifié la même année par Agrippa[2].

HistoireModifier

La basilique est vraisemblablement construite par Marcus Vipsanius Agrippa entre 27 et Elle est dédiée au dieu de la mer Neptune. Agrippa célèbre ainsi ses victoires[3] lors des batailles navales de Nauloque contre Sextus Pompée en et d'Actium contre Marc Antoine en

Détruite en 80 par un grand incendie sous le règne de l'empereur Titus, elle est d'abord restaurée sous Domitien puis reconstruite avec le Panthéon par Hadrien au début du IIe siècle[4].

Des vestiges de la basilique sont encore visibles quand on contourne la rotonde du Panthéon. Les fragments de l'entablement dont la frise est ornée de motifs marins datent de la reconstruction d'Hadrien.

DescriptionModifier

Sur les plans d'origine, avant la modification apportée par Hadrien, la basilique ne touche pas le Panthéon, les deux édifices étant séparés par une place circulaire, occupée plus tard par la rotonde du Panthéon d'Hadrien[5]. D'après la reconstruction proposée par l'architecte du XVIe siècle Andrea Palladio, la basilique est un grand bâtiment rectangulaire dont les longs côtés sont creusés de niches avec au centre une grande exèdre. La voûte du grand hall central est soutenue par huit colonnes corinthiennes. Après la reconstruction et le changement d'orientation du Panthéon par Hadrien, la basilique devient attenante au nouveau monument, accolée à la rotonde. La basilique abrite peut-être la bibliothèque du Panthéon mentionnée par les auteurs antiques[2].

Notes et référencesModifier

  1. Samuel Ball Platner & Thomas Ashby, A topographical dictionary of Ancient Rome, Oxford University Press, 1929, p. 81.
  2. a et b Filippo Coarelli, Rome and environs, An Archaeological Guide, University of California Press, 2007, p. 289.
  3. Dion Cassius, Histoire romaine, LIII, 27, 1.
  4. Histoire Auguste, Hadrien, 19, 10.
  5. Collectif, Atlas d’architecture mondial, des origines à Byzance, traduction de l’allemand par Yvonne Séries, Stock, 1978, p. 252-253.

Articles connexesModifier