Barrage de Sidi Salem

barrage en Tunisie
Barrage de Sidi Salem
Barage sidi salem.JPG
Vue du barrage et de sa centrale hydroélectrique.
Géographie
Pays
Gouvernorat
Nom (en langue locale)
سدّ سيدي سالم
Coordonnées
Cours d'eau
Objectifs et impacts
Vocation
Date du début des travaux
2 juin 1977
Date de mise en service
1982
Barrage
Type
Hauteur
(lit de rivière)
57 m
Longueur
340 m
Réservoir
Nom
Réservoir de Sidi Salem (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Volume
555 millions de
Superficie
43 km²
Centrale(s) hydroélectrique(s)
Puissance installée
20 MW
Production annuelle
40 GWh/an
Irrigation
Surface irriguée
38 000 ha

Le barrage de Sidi Salem (arabe : سدّ سيدي سالم) est le plus grand barrage de Tunisie. Construit au niveau de la ville de Testour, à 8 kilomètres au nord-ouest de cette dernière, il se trouve sur le cours de la Medjerda.

HistoireModifier

Les travaux, qui s'ouvrent le et s'achèvent le , sont réalisés avec l'aide financière de la République fédérale d'Allemagne et de la Banque mondiale. Ils sont menés par la société yougoslave Hidrotehnika.

Structure et équipementModifier

Avec une hauteur de 57 mètres, une longueur en crête de 340 mètres et une capacité à retenue normale de 555 millions de mètres cubes pour une surface de réservoir de 4 300 hectares, il constitue le plus grand barrage du pays[1].

Il est équipé d'un évacuateur de surface en béton pour les crues exceptionnelles d'une capacité d'évacuation d'environ 4 200 mètres cubes par seconde (par deux portes). L'évacuateur des crues courantes (bénéficiant d'un débit maximal d'environ 760 mètres cubes par seconde) et la prise d'irrigation se trouvent à côté du barrage.

Le barrage abrite aussi une centrale hydroélectrique d'une capacité de 20 MW.

RéférencesModifier