Ouvrir le menu principal

Bandiagara (chaîne de télévision)

Bandiagara
Image illustrative de l’article Bandiagara (chaîne de télévision)

Création
Disparition
Propriétaire Groupe TPS
Slogan « L'arcade de jeux interactifs »
Langue Français
Pays Drapeau de la France France
Statut Thématique nationale privée
Diffusion
Diffusion câble et satellite

Bandiagara était une chaîne de télévision et un service interactif appartenant à l'ancien bouquet de télévision français Groupe TPS. Il occupait le canal no 130.

HistoireModifier

Lancé le par le bouquet français TPS[1], la chaîne de jeux interactifs Bandiagara est lancée en partenariat avec la société Gameplay. Comme tout premier jeu interactif, le service propose celui des Schtroumpfs. À partir de 2000, TPS étoffe la plateforme TPS et multiplie ses services interactifs[2]. En , TPS lance le service Ludi TV, option de jeux à télécharger accessible depuis Bandiagara et le , Stanislas Leridon prend la direction générale de Ludi TV[3]. En , le partenaire et les jeux « PlayJam » arrivent sur Bandiagara qui compte alors 570 000 utilisateurs[4]. Selon une étude réalisée en par l'institut Médiamétrie, Bandiagara arrive en 30e position parmi 8000 chaînes dans les requêtes du guide des programmes du bouquet TPS. Le , selon Médiamétrie et l'institut BVA, Bandiagara est le service interactif le plus consulté par les moins de 15 ans. Ainsi, près de 1 individu sur 2 (48 %) âgé de 4 à 14 ans consulte au moins une fois par mois Bandiagara. Sa note de satisfaction moyenne s'élève à 7,9 sur 10. (Méthodologie de l'étude BVA : 401 individus âgés de 15 ans et plus abonnés à TPS et représentatifs de l'ensemble des abonnés au bouquet)[5]. La plateforme Bandiagara entend alors affronter son concurrent direct « Canalsat Jeux »[6]. Le , l'habillage de la chaîne et du service évolue vers un univers plus « cartoon »[7]. Le , les modalités de la fusion de TPS avec son concurrent Canalsat dévoilent que la chaîne et les services Bandiagara ne seront pas repris dans l'offre définitive[8]. La chaîne et les services Bandiagara se voient définitivement arrêtés lors de la mort effective du bouquet TPS après sa fusion avec son concurrent Canalsat, le .

Identité visuelleModifier

Modifier

SlogansModifier

« L'arcade de jeux interactifs »[9]

ProgrammesModifier

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. Serge Surpin [1] « TPS (Télévision par satellite) » sur le site satmag.net, l'actu des médias, consulté le
  2. [2] « TPS multiplie les services interactifs » dans le quotidien Les Échos no 18118 du , page 25
  3. [3] « Stanislas Leridon, directeur général de Ludi TV et Ludiware » sur le site de la revue Stratégies, le
  4. [4] « Les services interactifs du bouquet de télédiffusion par satellite TPS » sur le site de Télé Satellite,
  5. [5] « Sur TPS 9 téléspectateurs sur 10 sont des Télénautes » sur le site de Télé Satellite, le
  6. Amaury Mestre de La Roque [6] « Le jeu vidéo investit le petit écran » sur le site 01net.com, le
  7. [7] « Bandiagara, l'arcade de jeux interactifs de TPS, change de décor », Satellifax,
  8. [8] « Une enquête TPS Panel on the web lancée ce matin révèle les modalités de fusion TPS-Canalsat » sur le site de Télé Satellite, le
  9. Olivier Brusset [9] « TPS Interactif : audience en hausse » Marketing Direct No 64