Ouvrir le menu principal

Balthazar Arnoullet

Balthazar Arnoullet
Biographie
Naissance
Décès
Activité

Balthazar Arnoullet (1517-1556) est un imprimeur et libraire français de la Renaissance.

BiographieModifier

Vers 1537, Balthazar Arnoullet entra au service de Jean Barbou, maître imprimeur. Il épousa, en 1541, Denise Barbou, fille de son maître. Arnoullet, devenu libraire-éditeur avait l’appui de Hugues de la Porte, un de plus grands libraires lyonnais de la Grande Compagnie de libraires. Arnoullet confia[Quoi ?] comme correcteur à Guillaume Guéroult et fit se marier Guéroult et sa belle-sœur, Jacquette Barbou.

B. Arnoullet se montra, en la pratique de l'illustration du livre comme Jean de Tournes ou Guillaume Rouillé. Il édite sa superbe Bible française. Ornée de la suite dite d’Holbein, employée par Hugues de la Porte, les Trechsel et les Frellon. Arnoullet a publié Le six livres de Pedanius Dioscoride, traduits en français par Martin Mathée, avec la suite de Clément Boussy et imprimée à Vienne.

En 1551, le conseil de la ville de Vienne, en Dauphiné, prend en considération une requête de Balthazar Arnoullet demandant à installer une imprimerie dans cette ville, sous la direction de Guillaume Guéroult. Pour prévenir les indiscrétions, Guéroult installa, dans une maison isolée, un second atelier de fortune pour l'impression de l’ouvrage de la Christianismi Restitutio de Michel Servet et fut terminée le 3 de Janvier de 1553. Arnoullet fut arrêté et aussi Michel Servet fut retenu prisonnier. Guéroult prit la fuite et se refugia à Genève.

Arnoullet se consacra dès lors à l'impression d’ouvrages moins dangereux et mourut à la fin de 1556[1].

Notes et référencesModifier

  1. J. Baudrier, Bibliographie Lyonnaise : recherche sur les imprimeurs, libraires, relieurs et fondeurs de lettres de Lyon au XVIe siècle, Paris, F. de Nobele (1964), vol. X : 91-148