Baconao *
Zone géographique Amérique latine et Caraïbes **
Pays Drapeau de Cuba Cuba
Province Santiago de Cuba
Coordonnées 19° 48′ 00″ nord, 75° 18′ 36″ ouest
Création 1987
Superficie Cœur : 12 810
Zone tampon : 51 870
Zone de transition : 27 680
Géolocalisation sur la carte : Cuba
(Voir situation sur carte : Cuba)
localisation
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

Baconao est une réserve de biosphère reconnue par l'Unesco depuis 1987[1],[2] et une aire protégée créée en 2010, reconnue catégorie VI par l'UICN[3] située au sud-est de Cuba.

ÉtymologieModifier

Le nom du parc vient de la légende d’un enfant ayant vécu dans le sud de Cuba lors de la période précolombienne. On raconte ainsi que le bacona était un arbre magique permettant à l’enfant de jouer de la musique avec les coquilles des escargots du lagon. Le jeune cubain était réputé pour son habileté de nageur et de pêcheur, ainsi que pour ses aptitudes au batos (jeu cubain se rapprochant du baseball).

Il s’asseyait souvent sous l’arbre pour jouer en soufflant dans la coquille du mollusque. Comme sa musique fascinait le reste du village, les autres habitants en arrivèrent à penser que ses dons musicaux provenaient de l’arbre, et commencèrent à appeler l’enfant Baconao.

Un jour, le garçon disparut, et ne revint jamais au village. Les villageois pensèrent alors que sa musique était retournée dans les arbres, et, le temps passant, toute la zone prit le nom de Baconao.

AttractionsModifier

En plus de réserves pour la faune sauvage et de plantations de café, le parc naturel présente aussi d’autres attractions[4].

Grande pierre (Gran Piedra)Modifier

Il s’agit d’un grand bloc d’origine volcanique, mesurant 51 m de long, 25 m de haut et 30 m de large, et pesant selon estimation plus de 63 000 tonnes. 459 marches taillées dans le roc permettent de monter à 1 234 mètres au-dessus du niveau de la mer, et d’observer le panorama. Par temps dégagé et de nuit, on peut apercevoir les lumières de la Jamaïque.

Vallée préhistoriqueModifier

Cette vallée présente au milieu de la végétation des sculptures taillées dans la roche de dinosaures et de scènes préhistoriques, le tout grandeur nature.

FermeModifier

Aussi nommée Granjita Siboney, c’est le lieu où les attaquants de la Caserne de Moncada, menés par Fidel Castro, passèrent la nuit précédant leur opération, le 26 juillet 1953.

Jardin botaniqueModifier

Le Jardin Ave de Paradiso, d’une superficie de 0,45 km2, a été planté en 1860 sur l’emplacement d’une ancienne plantation de café. On y trouve de petits jardins colorés et odorants.

Musée de l’Histoire des Transports TerrestresModifier

Le musée expose plus de 2 500 modèles réduits de voitures.

AquariumModifier

Profond de 30 m, il dispose en sus d’un tunnel sous-marin et d’un delphinarium.

Lagon de BaconaoModifier

Sa superficie est d’environ 4 km2. Sur son pourtour sont disposés une reconstitution d’un village Tainos, et un restaurant spécialisé dans les poissons et fruits de mer.

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Reserva de biosfera Baconao | Protected Planet », sur www.protectedplanet.net (consulté le 27 octobre 2016)
  2. (en) « UNESCO - MAB Biosphere Reserves Directory », sur www.unesco.org (consulté le 27 octobre 2016)
  3. (en) « Reserva de Biosfera Baconao | Protected Planet », sur www.protectedplanet.net (consulté le 15 décembre 2016)
  4. (es) « Reserva de Baconao » [archive du ], sur Radio HC,

Liens externesModifier

Ressources relatives à la géographie  :
  • DTCuba: Le parc de Baconao sur le site gouvernemental du tourisme cubain.