Ouvrir le menu principal

Bacillus odysseyi est une bactérie gram positive extrêmophile au mode de vie aérobie, en forme de bâtonnet et appartenant au genre des Bacilles[1]. Elle est capable de former des endospores de forme ronde[1].

Sommaire

DécouverteModifier

Cette souche est découverte en 2004 par Myron La Duc, membre de la section de Biotechnologies et de Protection planétaire de la NASA, section ayant pour responsabilité de stériliser les vaisseaux spatiaux afin d'éviter la contamination de corps célestes par des micro-organismes. Elle est découverte sur Mars Odyssey, dans une salle blanche au Jet Propulsion Laboratory de La Cañada Flintridge avant le lancement de la navette. Elle est ainsi nommée par La Duc en raison de la mission spatiale Odyssey[2].

BiologieModifier

Extrêmophile, elle peut ainsi se développer dans l'environnement stérile d'une salle blanche et produit des spores résistants aux radiations[2], mais également à la dessication (100 % de survie) et au peroxyde d'hydrogène[1]. Ces spores ont une taille de 2µm environ, en forme de bâtonnets[1].

Bacillus odysseyi partage des similarités génomiques avec d'autres souches, comme Bacillus fusiformis et Bacillus silvestris[1].

RéférencesModifier

  1. a b c d et e (en) Myron T. La Duc, Masataka Satomi et Kasthuri Venkateswaran, « Bacillus odysseyi sp. nov., a round-spore-forming bacillus isolated from the Mars Odyssey spacecraft », International Journal of Systematic and Evolutionary Microbiology, vol. 54,‎ , p. 195-201 (DOI 10.1099)
  2. a et b (en) Amber Dancer, « Specialized Unit Helps NASA Keep Its Dirty Little Secrets on Earth. », Los Angeles Times,‎

AnnexesModifier

Lectures complémentairesModifier

  • (en) Min Young Jung, Joong-Su Kim et Woon Kee Paek, « Description of Lysinibacillus sinduriensis sp. nov., and transfer of Bacillus massiliensis and Bacillus odysseyi to the genus Lysinibacillus as Lysinibacillus massiliensis comb. nov. and Lysinibacillus odysseyi comb. nov. with emended description of the genus Lysinibacillus », International Journal of Systematic and Evolutionary Microbiology, vol. 62,‎ , p. 2347-2355 (PMID 22140163, DOI 10.1099/ijs.0.033837-0)

Liens externesModifier