Aymeric Rouillac

journaliste et comissaire-priseur français

Aymeric Rouillac (né le à Paris) est commissaire-priseur français.

Aymeric Rouillac
Image dans Infobox.
Fonction
Président
Rouillac (d)
depuis
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (41 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Père
Autres informations
A travaillé pour
Propriétaire de
Rouillac (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Il exerce à Tours. Il a également été chroniqueur dans l'émission La Quotidienne entre septembre 2016 et juin 2017.

FormationModifier

Diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris en 2004 et de la faculté de droit de l'université Panthéon-Assas et d'histoire de l'art de l'université Panthéon-Sorbonne[1], Aymeric Rouillac est commissaire-priseur depuis janvier 2010 au sein de la maison de ventes familiale Rouillac SAS[2]. Il anime avec son père Philippe Rouillac les « ventes Garden Party »[3] au château de Cheverny (1989-2014)[4] puis au château d'Artigny (depuis 2015)[5].

Intervenant tous les quinze jours depuis 2011 dans la Nouvelle République du Loir-et-Cher en signant la rubrique Que valent vos trésors ? [6], il est présent également sur la chaîne TV-Tours avec « Adjugé vendu ! » dans l'émission « Tout sur un plateau » [7]. La chaîne Arte l'a choisi avec son père Philippe Rouillac pour incarner la série documentaire « Commissaires-priseurs ! », diffusée fin 2012[8].

Il a animé la chronique « Adjugé ! » dans La Quotidienne sur France 5 entre septembre 2016 et juin 2017 [9].

Il représente également la succession de l'artiste Chomo[10], auquel il a consacré, avec le critique d'art Laurent Danchin, une exposition monographique au château de Tours à l'hiver 2015-2016[11].

En 2019, il est l'auteur de Adjugé ! : la saga des Rouillac, aux éditions Monelle Hayot[12].

Il est le frère du créateur de pop-up Paul Rouillac.

Ventes aux enchèresModifier

Il détient depuis 2011 le record du monde (920 000 € avec frais) en vente aux enchères publiques,[Quoi ?], pour une photographie ancienne avec un tirage albuminé de Gustave Le Gray[13], lors d'une vente tenue à Vendôme. Il vendra cette même année à Cheverny, un buste anatomique étrusque au Musée du Louvre[14]. Il a également dispersé une réunion de wagons de l'Orient-Express[15], la collection de tableaux moderne du cinéaste René Clément[16], des dessins de l'éditeur de Giacometti[17], une interview du général de Gaulle en 1943[18] et le fonds de l'antiquaire parisien Jean Renoncourt[19].

En 2013, il dirige la vente du coffre de Mazarin pour 7 311 000  au Rijksmuseum Amsterdam, plus importante enchère de l'année en France[20]. Le premier appareil de cinéma parlant, un chronomégaphone Gaumont de 1912, trouve également le chemin des enchères chez Rouillac[21] au château d'Artigny en 2015 pour la somme de 1 240 000 [22]. En 2016, le château de Versailles préempte un portrait de Callet[23], lors de la vente à Artigny des souvenirs de la guerre d'indépendance des États-Unis[24], et le palais de Compiègne une aiguière en aluminium ayant appartenu à l'Impératrice Eugénie[25].

En 2018, deux œuvres obtiennent des enchères multimillionnaires dans la même vente : bien que classé trésor national, L'enfant Jésus méditant sur les instruments de la Passion des Frères Le Nain s'envole pour à 3,59 millions d'euros alors qu'une gourde en porcelaine de Chine, ayant appartenu à l'empereur Qianlong à passe la barre de 5,08 millions d'euros[26] .

CondamnationModifier

Le 27 juillet 1999, ancien élève du lycée Ronsard de Vendôme, il est condamné à une amende de 28 000 francs pour injures et diffamation dans un journal lycéen[27].

Notes et référencesModifier

  1. « Aymeric Rouillac - Who's Who », sur www.whoswho.fr (consulté le )
  2. Christophe Hérigault, « Un Rouillac peut en cacher un autre », La Nouvelle République,‎
  3. « ARTIGNY Garden-party et enchères de prestige - 22/05/2015, Tours (37) - La Nouvelle République », sur www.lanouvellerepublique.fr (consulté le )
  4. « Les derniers coups de marteau des Rouillac à Cheverny - 13/06/2014 - La Nouvelle République Loir-et-Cher », sur www.lanouvellerepublique.fr (consulté le )
  5. « Les maîtres des enchères chez le prince des fragances »,
  6. Aymeric Rouillac, « Une heure d'amour en plus », La Nouvelle République,‎
  7. « TV Tours - Enfin une chaîne qui vous ressemble ! », sur www.tvtours.fr (consulté le )
  8. Arte, "Commissaires-priseurs !" Communiqué de presse,
  9. « La Quotidienne - Adjugé ! », sur France5 (consulté le )
  10. Ha B, « A la Halle Saint-Pierre, la restitution partielle d'un univers exceptionnel », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le )
  11. « Faites un rêve avec Chomo ! (Château de Tours - 5 décembre 2015 - 14 février 2016) », sur Evene.fr (consulté le )
  12. « La saga des Rouillac, commissaires-priseurs passionnés de père en fils », sur rcf.fr (consulté le )
  13. Luc Briand, « Vente record pour une marine de Gustave Le Gray », Télérama,‎
  14. « Le buste étrusque de Joué-lès-Tours au Louvre - 28/06/2011 - La Nouvelle République Indre-et-Loire », sur www.lanouvellerepublique.fr (consulté le )
  15. « Orient-Express : du rêve mis aux enchères », sur SudOuest.fr (consulté le )
  16. Valérie Sasportas, « Les Fauves de René Clément aux enchères », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne, consulté le )
  17. lefigaro.fr, « Un dessin de Giacometti vendu 105.000€ », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le )
  18. Valérie Sasportas, « De Gaulle: une interview vendue 14.400€ aux enchères », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne, consulté le )
  19. Valérie Sasportas, « Jean Renoncourt, dernières enchères », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne, consulté le )
  20. Valérie Sasportas, « Un coffre de Mazarin, plus haute et plus étonnante enchère 2013 », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne, consulté le )
  21. Valérie Sasportas, « L'odyssée du premier appareil de cinéma parlant », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne, consulté le )
  22. « Un chronomégaphone Gaumont bat tous les records de prix de vente pour un appareil de cinéma », sur www.afcinema.com (consulté le )
  23. « Préemption d'un portrait par Antoine Callet pour Versailles - La Tribune de l'Art », sur www.latribunedelart.com (consulté le )
  24. « Actualités | interencheres.com », sur www.interencheres.com (consulté le )
  25. « La guerre d’Indépendance a bien eu lieu aux enchères Rouillac | Mag'Centre », sur www.magcentre.fr (consulté le )
  26. « Comment les maisons de vente dénichent des trésors en région », sur Les Echos, (consulté le )
  27. « «Tas de ça», un journal lycéen au piquet.Aymeric, 19 ans, a été condamné à 28 000 francs d'amende pour diffamation . », Libération.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )

Liens externesModifier