Autorité de gestion des parcs et de la faune du Zimbabwe

page de liste de Wikimedia
Autorité de gestion des parcs et de la faune du Zimbabwe
Cadre
Type
Organisation
Site web

L'Autorité de gestion de la faune sauvage et des parcs du Zimbabwe (Zimparks) est une agence du gouvernementale du Zimbabwe dont la mission est de gérer les parcs nationaux. À l'origine, ces parcs avaient été créés afin de mettre en valeur les terres improductives. À cette époque l'attention n'était pas prétée aux projets de conservation du patrimoine. La législation ayant évolué, des moyens furent mis en œuvre tant et si bien que le pays est devenu un leader mondial dans la gestion de la faune.

Après le massacre de 300 éléphants au cyanure par des braconniers, les autorités des parcs ont contribué à la production de film Gonarezhou s'inspirant de l'affaire, afin de sensibiliser les citoyens sur le braconnage[1],[2],[3].

HistoriqueModifier

La première réserve de chasse proclamée fut Wankie (aujourd'hui parc national Hwange), créée en 1928 elle fut modernisée avec la loi de 1949 relative aux parcs nationaux. Ce parc situé au Zimbabwe, s'étend sur 14 620 km2 et comprend neuf des dix espèces protégées du pays. C'est aussi l'un des derniers grands sanctuaires pour les éléphants, lions[4] et les buffles en Afrique.

L'agence Parks and Wildlife Act a été instituée en 1975[5]. Elle fut un élément déterminant dans le développement de la prise de conscience chez les autochtones aux bénéfices qu'ils pourraient tirer avec une bonne conservation de leur patrimoine. Avec la privatisation des terres les populations devinrent propriétaires des terres qui leur furet assignées, mais aussi de la faune qui s'y rattachait. Ils prirent ainsi conscience des enjeux et des richesses qu'impliquait la nouvelle politique. Peu à peu, les éléphants et les zèbres ne furent plus considérés comme des nuisances pour les agriculteurs, ils les apprécièrent comme un atout majeur pour l'économie et le tourisme.

Les zones rurales où s'étaient implantés des parcs nationaux ont obtenu l'aval des « conseils ruraux. » Le statut d'autorité appropriée leur fut attribué. C'est ainsi que le programme de gestion des zones communes pour les ressources autochtones, (CAMPFIRE) a vu le jour, et qu'il est rapidement devenu une garantie dans les rentrées des recettes financières octroyées aux communautés rurales.

Cette philosophie a été adoptée progressivement sur une base panafricaine. Elle est un modèle qui s'est mise en œuvre en Asie et en Amérique du Sud.

Parcs de la paix actuelsModifier

 
Makokwani

Parcs nationaux actuelsModifier

 
Parc national Hwange

Parcs de loisirs actuelsModifier

 
Darwendale (Lake Manyame)
  • Parc de loisirs du barrage de Bangala
  • Parc de loisirs de Chinhoyi Caves
  • Parc récréatif Insiza Dam , également connu sous le nom de Mayfair Dam et Lake Cunningham
  • Parc de loisirs de Kavira Hot Springs , près de Mlibizi
  • Parc de loisirs du lac Chivero (anciennement McIlwaine)
  • Parc de loisirs du lac Kariba
  • Parc de loisirs du lac Manyame (anciennement Darwendale)
  • Parc de loisirs du lac Mutirikwe (anciennement Kyle)
  • Parc de loisirs du barrage de Manjirenji
  • Parc de loisirs du lac Matopos
  • Parc de loisirs Mupfure (anciennement Umfuli)
  • Parc de loisirs du barrage de Mzingwane
  • Parc de loisirs de Ngezi
  • Parc de loisirs de Sebakwe

Sanctuaires actuelsModifier

 
Chimanimani
  • Sanctuaire d'elans de Chimanimani
  • Manjinji Pan Sanctuary
  • Mbazhe Pan Sanctuary
  • Sanctuaire Mushandike
  • Sanctuaire de Nyamaneche
  • Sanctuaire de Tshabalala

Zones de safari actuellesModifier

 
Mone de safari de Matetsi
  • Zone de safari de Charara
  • Zone de safari de Chegutu (anciennement Hartley A)
  • Zone de safari de Chete
  • Zone de safari de Chewore
  • Zone de safari de Chipinge
  • Zone de safari de Chirisa
  • Zone de safari de Dande
  • Zone de safari de Deka
  • Zone de safari de Doma
  • Zone de safari de Hurungwe
  • Zone de safari de Malipati
  • Zone de safari de Matetsi
  • Zone de safari de Sapi
  • Zone de safari de Sibilobilo
  • Zone de safari de Thuli

Jardins botaniques et réservesModifier

  • Réserve botanique de la forêt de Bunga
  • Réserve botanique de Chisekera Hot Springs
  • Jardin botanique d'Ewanrigg
  • Réserve botanique de la forêt d'Haroni
  • Réserve Botanique Mazoe
  • Réserve botanique du palmier Mwari Raphia
  • Jardin Botanique National du Zimbawe
  • Réserve botanique pionnière
  • Réserve botanique de la forêt de Rusitu
  • Réserve Botanique Sebakwe Acacia Karoo
  • Réserve botanique de la grande digue de Sebakwe
  • Réserve Botanique Acacia Montagne Sebakwe
  • Réserve botanique du camp sud
  • Réserve botanique du palmier Tingwa Rafia
  • Réserve botanique de la rivière Tolo
  • Jardins botaniques et réserve de Vumba

Notes et référencesModifier

  1. (en-US) « Tirivashe aims for an Oscar with new film », sur Zimbo Jam, (consulté le ).
  2. (en-GB) Peta Thornycroft, « Poachers kill 300 Zimbabwe elephants with cyanide », (ISSN 0307-1235, consulté le ).
  3. (en) « Poachers Kill 300 Zimbabwe Elephants in Worst Massacre in Southern Africa in 25 Years », sur One Green Planet, (consulté le ).
  4. « Zimbabwe, le dentiste américain regrette d'avoir abattu le lion Cecil  », Ouest-France.com, .
  5. « À propos de ZIMPARKS », sur zimparks.org.

Liens externesModifier