Attentat du port d'Alger

Attentat du port d'Alger
Localisation Port d'Alger, Algérie
Cible Dockers algériens
Date
6 heures
Type Attentat meurtrier
Armes Voiture piégée
Morts au moins 60
Blessés ?
Organisations OAS

L'attentat du port d'Alger est une attaque de l'Organisation de l'armée secrète à la voiture piégée perpétrée au port d'Alger le . Le bilan définitif est de plusieurs dizaines de morts.

ContexteModifier

DéroulementModifier

Le à 6 heures, une voiture piégée explose devant le centre de recrutement des travailleurs du port.

BilanModifier

Cet attentat fait un grand nombre de victimes, évalué de façon très différente selon les sources. Dans les jours suivants l'attentat, Le Monde donne un bilan provisoire de 8 morts[1]. Cependant, Jean-François Kahn dans un autre article de ce quotidien publié deux ans plus tard, à l'occasion d'un autre attentat, mentionne « plus de 60 morts »[2]. Des sources algériennes de 2018 écrivent « 110 morts »[3], d'autres « 63 »[4], d'autres encore « 200 martyrs et plus de 250 blessés »[5]. Une source algérienne de 2020 indique « 66 travailleurs »[6].

ConséquencesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Alger : l'explosion d'une voiture piégée fait de nombreux morts parmi les dockers musulmans », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  2. « L'origine de l'attentat d'Alger demeure mystérieuse », sur Le Monde, Le Monde, (consulté le )
  3. « Les sirènes des bateaux ont retenti mercredi matin au port d’Alger en commémoration de l’attentat terroriste de l’OAS qui a ciblé le 2 mai 1962 les dockers d’Alger », sur Radio Algérienne, (consulté le )
  4. « Il y a 46 ans, l’attentat du port d’Alger – Algeria-Watch », sur algeria-watch.org (consulté le )
  5. « 56e anniversaire de l’attentat du port d’Alger: L’OAS a fait 200 martyrs et plus de 250 blessés le 2 mai 1962 », L'Echo d'Algérie, (consulté le )
  6. « 2 mai 1962, au port d’Alger: l’attentat diabolique de l’OAS - Alger républicain », sur www.alger-republicain.com (consulté le )

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

DocumentationModifier

  • « Effervescence à Alger après les attentats de mercredi matin », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  • « Alger : l'explosion d'une voiture piégée fait de nombreux morts parmi les dockers musulmans », Le Monde,‎ (lire en ligne).