Ouvrir le menu principal

Atlas of Genetics and Cytogenetics in Oncology and Haematology

Atlas of Genetics and Cytogenetics in Oncology and Haematology
Situation
Création 1997
Langue anglais
Dirigeant Jean Loup Huret

Site web http://atlasgeneticsoncology.org/

La base de données encyclopédique Atlas of Genetics and Cytogenetics in Oncology and Haematology, créée en 1997 par Jean Loup Huret (directeur bioinformatique : Philippe Dessen), constitue un ensemble de ressources sur les gènes, les anomalies chromosomiques, les leucémies, les tumeurs solides, les maladies héréditaires à risque accru de cancer. Le projet, accessible via Internet, est constitué plus spécifiquement de fiches de type encyclopédique, mais aussi de monographies originales, d'un portail listant des liens vers des sites Internet concernant la génétique et le cancer, des études de cas cliniques en hématologie et d'une partie enseignement pour les étudiants de faculté des sciences et de médecine[1].

L'Atlas est partie prenante du Projet génome humain et participe aux recherches en épidémiologie des cancers. L'Atlas est rédigé par et destiné aux médecins hospitaliers, chercheurs[2], et enseignants en génétique, cancérologie, hématologie, et anatomo-pathologie, médecins installés et étudiants[3],[4].

En 2019 l'Atlas comporte des monographies sur environ 1 530 gènes, 780 leucémies, 220 tumeurs solides, 110 maladies héréditaires à risque accru de cancer, 110 "Deep Insight" et 100 cas cliniques. En tout, cela représente 45 000 "pages web" (soit environ 200 000 pages imprimées), avec 32 550 images, 62 350 hyperliens internes et près de 820 000 hyperliens externes. [5] ,[6] 3 440 auteurs environ ont déjà participé à cette encyclopédie (1 130 Nord-Américains, 400 Français, 300 Italiens, 200 Japonais, 180 Espagnols, 170 allemands, 160 Anglais, 140 Chinois, etc.)[7] ,[8].

L'Atlas est aussi édité par le CNRS sous la forme d'un journal scientifique [9], maintenant référencé par Scopus et Embase


Sommaire

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier