Assault (cheval)

cheval de course américain

Assault
Image illustrative de l’article Assault (cheval)

Race Pur-sang
Père Bold Venture
Mère Igual
Père de mère Equipoise
Sexe M
Robe Alezan
Naissance 28 mars 1943
Pays de naissance Drapeau des États-Unis États-Unis
Mort (à 28 ans)
Pays d'entraînement Drapeau des États-Unis États-Unis
Éleveur King Ranch
Propriétaire King Ranch
Entraîneur Max Hirsch
Jockey Warren Mehrtens
Eddie Arcaro
Nombre de courses 42
Nombre de victoires 18 (14 places)
Gains en courses $ 675 470
Distinction Cheval de l'année aux États-Unis (1946)
Poulain de 3 ans de l'année (1946)
US Racing Hall of Fame (1964)
Principales victoires Kentucky Derby
Preakness Stakes
Belmont Stakes
Wood Memorial Stakes
Suburban Handicap
Brooklyn Handicap

Assault (1943-1971) est un cheval de course pur-sang. Membre du Hall of Fame des courses américaines, cheval de l'année en en 1946, il remporte cette année-là la Triple Couronne américaine.

Carrière de course modifier

 

Reins, métacarpe, boulet, genou, saignements divers et variés, et puis ce bout de bois enfoncé dans le sabot lorsqu'il était poulain qui lui déforma le pied et lui valut ce surnom de "Comète au pied-bot". Et pourtant Assault courut 42 fois, de 2 à 7 ans. Difficile d'imaginer champion plus poissard, et donc plus résilient : le pied-bot, on ne le remarquait plus une fois lancé au grand galop. Décidément unique en son genre, Assault n'est pas né dans les gras herbages du Kentucky, là où gambadent les poulains huppés de la Côte Est. Il est né dans le plus grand haras des États-Unis, mais seulement par la taille : King Ranch, qui occupe 3 340 km2 au sud-ouest du Texas, une superficie supérieure à celle du Luxembourg. Un ranch plutôt qu'un haras, moins spécialisé dans l'élevage de pur-sang que dans celui de gros gabarits, type bovins ou quarter-horses. Et qui pourtant a trouvé le moyen d'élever les deux seuls vainqueurs de Kentucky Derby nés au Texas, Assault et Middleground, mais aussi Stymie, le grand rival d'Assault.

La carrière d'Assault commence toutefois à New York, sur l'hippodrome de Belmont Park, où il échoue à trois reprises à remporter son maiden, avant de trouver son jour à Aqueduct dans une allowance. Sa première victoire d'importance, il l'obtient dans les Flash Stakes, mais son bilan est assez maigre à 2 ans, avec deux victoires et trois places en neuf sorties. La saison suivante commence en fanfare avec deux victoires d'affilée, dont les importants Wood Memorial Stakes. Mais une mauvaise course dans les Derby Trial Stakes lui vaut de s'élancer à une cote d'outsider dans le Kentucky Derby. Il y réalise pourtant une démonstration, gagnant par huit longueurs, un écart jamais enregistré dans l'épreuve. Une semaine plus tard il est cette fois favori dans les Preakness Stakes, où un mauvais parcours oblige son jockey Warren Mehrtens à lancer les hostilités trop tôt : 4 longueurs devant le peloton à 200 mètres du but, il voit ses adversaires fondre sur lui et ne garde qu'une encolure sur Lord Boswell au poteau. Ce dernier, vu sa performance, est propulsé favori des Belmont Stakes. Mais cette fois Assault trouve des circonstances de course à sa convenance et l'emporte par trois longueurs. Il succède ainsi à Count Fleet au palmarès de la Triple Couronne, devenant le septième poulain à décrocher la timbale.

 

Sa nette victoire dans les Dwyer Stakes confirme qu'Assault est bien le meilleur cheval d'une génération 1943 qui passe aux yeux des puristes pour moyenne, sinon médiocre. Mais dans l'Arlington Classic, patatras, il finit bon dernier. Avec comme excuse un boulet qui flageole, et deux mois de repos forcé. La fin de sa saison est honorable, toujours placé, mais vainqueur seulement en novembre, lorsqu'Eddie Arcaro remplace Warren Mehrtens sur son dos et qu'il affronte pour la première fois Stymie. Une embellie de fin de saison qui sécurise son titre de Cheval de l'année et de meilleur 3 ans[1].

Assault prit beaucoup de force entre 3 et 4 ans, on raconte que, toujours affamé, il s'en prenait à ses palefreniers s'ils ne le nourrissaient pas à temps. Agité, il éjectait souvent ses cavaliers d'entraînement. Ce qui ne l'empêcha pas de faire une excellente saison et de s’approprier certains des plus gros handicaps du pays, comme le Suburban Handicap ou le Brooklyn Handicap, face à l'increvable Stymie. Stymie, l'autre Texan de l'histoire des courses américaines, élevé lui aussi à King Ranch, inoubliable stakhanoviste aux 131 courses, lui aussi futur Hall of Famer. Et son concurrent dans une compétition toute américaine à celui qui gagnera le plus d'argent en une saison. Pour ce faire Assault, qui a dû écourter sa saison sur blessures, tente le tout pour le tout dans une "match race" (une course en un contre un) à $ 100 000 sur le mode "winner takes all", disputée en septembre 1947 à Belmont Park face au champion Armed, 6 ans, futur cheval de l'année et futur Hall of Famer. Il perd de huit longueurs.

Ses multiples pépins de santé privent Assault de la fin de la saison 1947, et l'année suivante, après deux courses en Floride dont une nette défaite dans le Widener Handicap, il rentre à King Ranch pour y devenir étalon. Mais il ne parvient à remplir aucune des juments qu'on lui présente : comme si son carnet de santé n'était pas déjà maigrelet, le voilà déclaré stérile. Et renvoyé à l'entraînement en 1949. Devenu irrégulier, il ne remporte que le seul Brooklyn Handicap cette année-là. Mais il repart pour un tour en 1950, à 7 ans, le temps d'un séjour en Californie, d'une petite victoire après quasiment un an d'absence et d'un échec dans la Hollywood Gold Cup.

L'étonnante carrière d'Assault et son exploit dans la Triple Couronne lui vaudront les honneurs du Hall of Fame des courses américaines, qu'il rejoindra en 1964, et une 33ème place sur la liste des 100 meilleurs chevaux de sport hippique américain du XXe siècle établie en 1999 par le magazine The Blood-Horse[2]. Il retourne finalement finir ses jours dans son Texas natal, où une rumeur raconte qu'il a tout de même rempli quelques poulinières quarter-horses stationnée au ranch, mais seuls deux produits de lui sont enregistrés. Il meurt le 28 septembre 1971, euthanasié après une chute qui lui brisa la jambe. Jusqu'au bout pas verni. Il est enterré à King Ranch[3].

Résumé de carrière modifier

Date Hippodrome Pays Course Distance Jockey Place Écart Vainqueur ou deuxième
1945, 2 ans
4 juin Belmont Park   États-Unis Maiden 900 m J. Stout 12e / 21 14 Grandpa Max
12 juin Belmont Park   États-Unis Maiden 900 m W. Mehrtens 5e / 15 1 ¾ Leeway
23 juin Belmont Park   États-Unis Maiden 900 m W. Mehrtens 2e / 23 3 Mist o'Gold
12 juillet Aqueduct   États-Unis Allowance 1 100 m W. Mehrtens 1er / 7 1 ¼ Happy C.
18 juillet Jamaica   États-Unis East View Stakes 1 200 m W. Mehrtens 5e / 14 8 ½ Mist o'Gold
6 août Belmont Park   États-Unis Flash Stakes 1 100 m W. Mehrtens 1er / 12 nez Mist o'Gold
5 septembre Aqueduct   États-Unis Babylone Handicap 1 200 m W. Mehrtens 3e / 9 4 Southern Pride
12 septembre Aqueduct   États-Unis Cowdin Stakes 1 300 m W. Mehrtens 4e / 13 4 Knockdown
8 octobre Jamaica   États-Unis Allowance 1 200 m W. Mehrtens 2e / 5 3 Lord Boswell
1946, 3 ans
9 avril Jamaica   États-Unis Free Handicap 1 200 m W. Mehrtens 1er / 11 1 ¾ Islam Prince
20 avril Jamaica   États-Unis Wood Memorial Stakes 1 700 m W. Mehrtens 1er / 14 enc. Hampden
30 avril Churchill Downs   États-Unis Derby Trial Stakes 1 600 m W. Mehrtens 4e / 10 1 ½ Lord Boswell
4 mai Churchill Downs   États-Unis Kentucky Derby 2 000 m W. Mehrtens 1er / 17 8 Spy Song
11 mai Pimlico   États-Unis Preakness Stakes 1 900 m W. Mehrtens 1er / 10 enc. Lord Boswell
1er juin Belmont Park   États-Unis Belmont Stakes 2 400 m W. Mehrtens 1er / 7 3 Natchez
15 juin Aqueduct   États-Unis Dwyer Stakes 2 000 m W. Mehrtens 1er / 6 4 ½ Windfields
27 juillet Arlington Park   États-Unis Arlington Classic 2 000 m W. Mehrtens 6e / 6 8 ¼ The Dude
7 septembre Aqueduct   États-Unis Discovery Handicap 1 800 m W. Mehrtens 3e / 9 3 ½ Mighty Story
14 septembre Garden State   États-Unis Jersey Handicap 1 800 m W. Mehrtens 2e / 7 1/2 Mahout
25 septembre Belmont Park   États-Unis Manhattan Handicap 2 400 m W. Mehrtens 3e / 8 2 Stymie
19 octobre Jamaica   États-Unis Romer Handicap 1 900 m W. Mehrtens 2e / 12 1/2 Bridal Flower
26 octobre Jamaica   États-Unis Gallant Fox Handicap 2 600 m W. Mehrtens 3e / 11 4 ½ Stymie
1er novembre Pimlico   États-Unis Pimlico Special Stakes 1 900 m E. Arcaro 1er / 4 6 Stymie
9 novembre Jamaica   États-Unis Westchester Stakes 1 900 m E. Arcaro 1er / 6 2 Lucky Draw
1947, 4 ans
3 mai Jamaica   États-Unis Grey Lag Handicap 1 800 m W. Mehrtens 1er / 8 enc. Let's Dance
9 mai Pimlico   États-Unis Dixie Handicap 1 900 m E. Arcaro 1er / 7 1/2 Rico Monte
30 mai Belmont Park   États-Unis Suburban Handicap 2 000 m E. Arcaro 1er / 7 2 Natchez
21 juin Aqueduct   États-Unis Brooklyn Handicap 2 000 m E. Arcaro 1er / 5 3 Stymie
12 juillet Jamaica   États-Unis Butler Handicap 1 900 m E. Arcaro 1er / 5 tête Stymie
19 juillet Belmont Park   États-Unis Belmont Gold Cup 2 600 m E. Arcaro 3e / 7 4 ¼ Stymie
27 septembre Belmont Park   États-Unis Special Match Race 2 000 m E. Arcaro 2e / 2 8 Armed
1948, 5 ans
14 février Hialeah Park   États-Unis Allowance 1 400 m W. Mehrtens 1er / 5 tête Rampart
21 février Hialeah Park   États-Unis Widener Handicap 2 000 m E. Arcaro 5e / 9 7 El Mono
1949, 6 ans
24 juin Aqueduct   États-Unis Allowance 1 400 m W. Boland 2e / 5 nez Michigan
2 juillet Aqueduct   États-Unis Brooklyn Handicap 2 000 m D. Gorman 1er / 10 3/4 Vulcan's Forge
13 août Suffolk Downs   États-Unis Massachusetts Handicap 2 000 m D. Gorman 4e / 5 3 First Nighter
10 septembre Aqueduct   États-Unis Edgemare Handicap 1 800 m D. Gorman 3e / 9 3 ¾ My Request
24 septembre Belmont Park   États-Unis Manhattan Handicap 2 400 m D. Gorman 7e / 7 14 Donor
15 octobre Jamaica   États-Unis Grey Lag Handicap 1 900 m E. Arcaro 8e / 12 6 ¼ Royal Governor
1950, 7 ans
22 novembre Hollywood Park   États-Unis Allowance 1 400 m E. Arcaro 1er / 8 2 Repeluz
1er décembre Hollywood Park   États-Unis Allowance 1 800 m W. Boland 3e / 5 8 Noor
9 décembre Hollywood Park   États-Unis Hollywood Gold Cup 2 000 m J. Gilbert 7e / 8 10 Noor

Origines modifier

Bold Venture, le père d'Assault, était un excellent poulain qui lui-même n'est pas passé très loin de la Triple Couronne après ses victoires dans le Kentucky Derby et les Preakness Stakes. Entraîné comme son fils par Max Hirsch, il avait remporté le Derby sans avoir couru une stakes auparavant, monté par un apprenti de 17, Ira "Babe" Hanford, qui lui non plus n'avait jamais disputé une course principale. Bold Venture fut acquis par Robert J. Kleberg Jr., pour $ 40 000 à l'issue de sa carrière en piste. Stationné comme étalon au Kentucky, il n'eut gère de succès alors Kleberg l'installa au Texas, dans son ranch. Avec réussite cette fois puisque Bold Venture allait lui donner Assault et Middleground, qui faillit bien lui aussi s'offrir la Triple Couronne avec une victoire dans le Derby, une deuxième place dans les Preakness Stakes et une victoire dans les Belmont Stakes.

Fille du champion et bon étalon Equipoise (deux fois cheval de l'année en 1932 et 1933, et tête de liste des étalons en 1942, Hall of Famer), Igual, la mère d'Assault, n'a quant à elle pas couru. Mais elle se réclame de sa deuxième mère Masda, propre sœur de l'un des plus grands champions de l'histoire, Man o'War, et donc de leur mère Mahubah. Mahubah ne gagna qu'une seule de ses cinq sorties, mais cette fille d'Anglais importés aux États-Unis (son père Rock Sand, grand champion, gagna la Triple Couronne britannique en 1903) fut une formidable génitrice, au point d'être désignée "Cluster Mare", c'est-à-dire une poulinière qui a produit, en l'espace de six générations au maximum, au moins deux vainqueurs de cinq ou plus des huit plus grandes courses américaines[4]. Outre Man o'War, elle donna aussi My Play, lauréat de l'Aqueduct Handicap et de la Jockey Club Gold Cup, qui devint un bon étalon.

Pedigree modifier

Origines de Assault (USA), mâle alezan né en 1943
Père
Bold Venture
1933
St. Germans
1921
Swynford John o' Gaunt
Canterbury Pilgrim
Hamoaze Torpoint
Maid of the Mist
Possible
1920
Ultimus Commando
Running Stream
Lida Flush Royal Flush III
Lida H.
Mère
Igual
1937
Equipoise
1928
Pennant Peter Pan II
Royal Rose
Swinging Broomstick
Balancoire II
Incandescent
1931
Chicle Spearmint
Lady Hamburg II
Masda Fair Play
Mahubah (famille 4-c)

Références modifier

  1. « Assault is Named Horse of the Year », sur Edmonton Journal (consulté le )
  2. (en) Blood-Horse Inc, Thoroughbred Champions: Top 100 Racehorses of the 20th Century, Eclipse Press, (ISBN 978-1-58150-024-0)
  3. « Assault (1943-1971) - Mémorial Find a Grave », sur fr.findagrave.com (consulté le )
  4. Craig, Dennis, Breeding Racehorses from Cluster Mares, J A Allen, London, 1964