Ouvrir le menu principal

Sur les autres projets Wikimedia :

L'asialie, (du grec sialon, "salive") également appelée aptyalisme, est une absence de salive résultant d’une acrinie (absence de sécrétion glandulaire salivaire) ou d’une rétention salivaire liée à un obstacle canalaire, frappant une ou plusieurs, ou la totalité des glandes salivaires[1].

En cas de simple diminution de la sécrétion de salive, on parle d'hyposialie. L'asialie est souvent définitive si elle est congénitale ou consécutive à une radiothérapie de la face et du cou, ou bien encore lorsqu'elle fait partie du syndrome de Gougerot-Sjögren.

En revanche, lorsqu'elle est liée à la prise de certains médicaments freinant la sécrétion salivaire (belladone, atropine, benzodiazépines et bêtabloquants), l'arrêt de la prise médicamenteuse permet, en règle générale, le retour à une salivation normale. L'asialie peut provoquer des caries dentaires multiples et des infections gingivales. Des bains de bouche et des applications quotidiennes sur les muqueuses de gel de fluor permettent de prévenir les complications. Des visites régulières chez le dentiste sont également conseillées[2].

Notes et référencesModifier

  1. « Retour », sur aosh.pagesperso-orange.fr (consulté le 30 janvier 2018)
  2. Éditions Larousse, « Encyclopédie Larousse en ligne - asialie ou aptyalisme », sur www.larousse.fr (consulté le 30 janvier 2018)