Arthur Hofmann

politicien allemand

Arthur Hofmann, nom complet Max Arthur Hofmann, (né le à Stötteritz et mort le à Fribourg-en-Brisgau) est un homme politique allemand (SPD). Il ne faut pas le confondre avec le militant communiste Arthur Hoffmann (de) (1900-1945) du même nom.

Arthur Hofmann
Fonctions
Député au Reichstag sous la république de Weimar
Député du Reichstag
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Stötteritz (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique

BiographieModifier

Arthur Hofmann est le fils d'un forgeron. Après l'école primaire de Reudnitz, il suit un apprentissage d'imprimeur de livres (1877-1881). Puis il entreprend un long voyage à travers l'Empire allemand et à l'étranger jusqu'en 1882, qui le conduit à travers l'Italie, l'Autriche-Hongrie et la Suisse, entre autres. En 1889, Hofmann fonde la maison d'édition et l'imprimerie du Volksblatt social-démocrate à Rudolstadt, le dernier journal interdit par la loi socialiste.

En 1890, Hofmann s'installe à Saalfeld, où il fonde également une imprimerie. En 1892, il devient conseiller municipal et en 1896 délégué de district.

De 1900 à 1918, Hofmann siège au parlement (de) de Saxe-Meiningen. De 1903 à 1907, puis à nouveau de 1912 jusqu'à l'effondrement de la monarchie en , Hofmann siège pour la circonscription de Schwarzbourg-Rudolstadt au Reichstag[1]. En 1918, Hofmann est encore conseiller d'État au ministère de l'Intérieur de Saxe-Meiningen. De à , il est membre de l'Assemblée nationale constituante pour la 36e circonscription (Thuringe), puis de à député du Reichstag pour la 13e circonscription (Thuringe). En 1919, Hofmann devient vice-président du Conseil d'État de Thuringe.

TravauxModifier

  • Des Arbeiters Maifest. Leipzig ohne Jahr [1912].
  • Der Streikbrecher. Leipzig ohne Jahr [1912].
  • Proletarier-Weihnachten. Leipzig ohne Jahr [1913].
  • Das neue Krankenhaus der Stadt Aue. ohne Ort und Jahr
  • Die Verlobung im Gefängnis. Leipzig ohne Jahr

RéférencesModifier

  1. Carl-Wilhelm Reibel: Handbuch der Reichstagswahlen 1890–1918. Bündnisse, Ergebnisse, Kandidaten (= Handbücher zur Geschichte des Parlamentarismus und der politischen Parteien. Band 15). Halbband 2, Droste, Düsseldorf 2007, (ISBN 978-3-7700-5284-4), S. 1459–1461.

BibliographieModifier

  • Martin Schumacher (Hrsg.): M.d.R. Die Reichstagsabgeordneten der Weimarer Republik in der Zeit des Nationalsozialismus. Politische Verfolgung, Emigration und Ausbürgerung, 1933–1945. Eine biographische Dokumentation. 3., erheblich erweiterte und überarbeitete Auflage. Droste, Düsseldorf 1994, (ISBN 3-7700-5183-1)

Liens externesModifier