Arrondi monétaire

L'arrondi monétaire[1],[2] or arrondi suédois (Nouvelle-Zélande[3],[4]) s'applique lorsque l'unité la plus petite d'une facture est inférieure à la plus petite dénomination de sa devise. Le montant payé en espèce est arrondi au multiple le plus proche actuellement en circulation. Néanmoins, l'arrondi n'est pas effectué lorsque le paiement est réalisé avec une autre méthode (transfert électronique comme par carte de crédit ou virement, par chèque ...). L'arrondi peut être obligatoire si des dénominations n'ont plus cours légal ou être une pratique volontaire si elles se font rares ou inutilisées.

Factures suédoises illustrant l'arrondi 0:50 utilisé entre 1992 et 2010.
brut 223.20 324.88 65.40
net 223.00 324.88 65.50
arrondi à la baisse non arrondi (carte de crédit) arrondi à la hausse

PratiqueModifier

L'arrondi est appliqué au montant total de la facture, et non pas individuellement à chaque article. Généralement, le montant total est arrondi au multiple le plus proche de la plus petite dénomination. L'arrondi peut être supérieur ou inférieur au montant non arrondi. Lorsque le montant non arrondi est situé également entre deux multiples, les pratiques varient : le commercant peut par exemple encourrager l'arrondi inférieur, bénéficiant à l'acheteur.

L'implantation d'une politique d'arrondissement de facture est typiquement accompagnée d'une campagne publicitaire pour informer tant les clients que les commercants.

RéférencesModifier

  1. Michelle Stevens, « Ireland set to roll out cash rounding », FStech,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. « How to use Cash Rounding », sur Lightspeed POS Support, lightspeed (consulté le )
  3. NZPA, « Reserve Bank to withdraw 5c coin », The New Zealand Herald,‎ (lire en ligne, consulté le ) :

    « Most retailers use a Swedish system of rounding prices up or down to the nearest 5c. ... All we would do is use the Swedish rounding system to the nearest 10c »

  4. « Swedish Rounding », sur NZmaths, New Zealand Ministry of Education, (consulté le )