Arima Naozumi

Arima Naozumi
Fonction
Daimyo
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
有馬直純Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Père
Conjoints
Konishi Maruta (d)
Eijuin (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Arima Naozumi (有馬 直純?, 1586-3 juin 1641) est le fils ainé du daimyo kirishitan Arima Harunobu. Enfant, il est baptisé du nom « Miguel » (ミゲル). Né au château de Hinoe à Shimabara, ses parents l'envoient travailler auprès de Tokugawa Ieyasu à l'âge de 15 ans. Il épouse Marta (マルタ), nièce de Konishi Yukinaga. Toutefois, afin de s'attirer les faveurs de Ieyasu, il divorce de sa femme chrétienne et épouse Kuni-hime, la fille adoptive de Ieyasu en 1610. En 1612, il hérite de la terre de son père d'une valeur de 40 000 koku située à Shimabara lorsque son père est exécuté pour son rôle dans l'incident d'Okamoto Daihachi. Tokugawa Ieyasu ordonne la persécution des chrétiens au Japon et Naozumi abandonne immédiatement sa croyance chrétienne, exile son ex-épouse et secrètement tue ses deux demi-frères, Francisco (フランシスコ), âgé de 8 ans et Mathias (マティアス), âgé de 6 ans.

Cependant, il est insatisfait des révoltes et chaos constants en raison de la persécution des chrétiens et demande au shogunat de le transférer à Nobeoka dans la province de Hyuga. Lorsque la rébellion de Shimabara éclate dans son ancien han en 1637, il répond à l'appel du shogunat et emmène un détachement de 4 000 hommes pour réprimer la rébellion. Il meurt en 1641 au cours de son sankin kotai à Osaka.

Source de la traductionModifier