Ouvrir le menu principal
Ne doit pas être confondu avec Archimie.

L'archéochimie est la discipline de la chimie appliquée au contexte archéologique.

Sommaire

Exemples d'étudeModifier

Jarres et amphoresModifier

Un archéochimiste peut être amené à réaliser une analyse chimique sur des jarres, des amphores ou des tessons enterrés. La présence d'acide tartrique et/ou de résines (de pin ou de pistachier, comme dans le retsina[1]) indiquerait que ces récipients anciens contenaient du vin[2]. Cette étude permet notamment de mieux connaître le commerce du vin à l'époque considérée.

Urine présente dans le solModifier

La concentration dans le sol en espèces chimiques issues de l'urine a ainsi été utilisée pour la première fois en 2019 pour étudier le site d'Aşıklı Höyük[3]. Elle a permis de montrer que durant tout le millénaire d'occupation du site, environ 1 800 humains et animaux d'élevage se trouvaient chaque jour sur le site[3].

RéférencesModifier

  1. Club des amateurs de vins exquis, « Définition : Résiné (vin) - Encyclopédie de la Vigne, du Vin et des Alcools », Encyclopédie Vinissime, sur cavesa.ch (consulté le 22 novembre 2013).
  2. « Vin 4/4 - La domestication de la vigne », La Fabrique de l'histoire, émission du 21 novembre 2013.
  3. a et b (en) J. T. Abell, J. Quade, G. Duru, S. M. Mentzer, M. C. Stiner, M. Uzdurum et M. Özbaşaran, « Urine salts elucidate Early Neolithic animal management at Aşıklı Höyük, Turkey », Science Advances, vol. 5, no 4,‎ (lire en ligne).

Article connexeModifier